Angiographie

Définition

L’angiographie est un examen visant à rechercher et à déterminer l’origine de l’anomalie des vaisseaux sanguins telle que l’obstruction en cas de thrombose, ou le rétrécissement, face à une sténose, une éventuelle malformation des vaisseaux artériels ou veineux et un anévrisme. Cette analyse est basée sur la technique d’imagerie médicale associant le recours à un produit de contraste et une radiographie aux rayons X.

Par ailleurs, l’angiographie permet d’obtenir des images des vaisseaux sanguins non visibles sur la radiographie simple. Pour mettre en relief le réseau sanguin, un produit de contraste tel que l’iode est prescrit. Injecté par voie sanguine, il est toutefois recommandé d’instaurer un traitement médicamenteux antiallergique en cas d’allergie à l’iode avéré.

À quoi ça sert ? 

L’angiographie vise à diagnostiquer les anomalies artérielles comme les sténoses ou les anévrismes. Celle-ci se révèle également efficace en cas d’anomalies sur les vaisseaux. C’est l’angiographie interventionnelle ou l’angioplastie.

Les différents types d’angiographies 

Il existe de nombreux types d’angiographies :

  • L’angiographie oculaire permettant de diagnostiquer certaines pathologies de l’œil
  • L’angiographie cérébrale qui étudie l’origine d’une hémorragie méningée
  • La coronarographie : examen des artères coronaires visant à déceler la présence d’athérosclérose
  • L’angiographie pulmonaire
  • L’angiographie des membres inférieurs
  • L’artériographie rénale
  • La phlébographie : pour avoir un aperçu du réseau veineux profond des jambes

Déroulement 

Sous anesthésie locale et en ambulatoire, l’examen est réalisé par un médecin radiologue toutefois assisté par un personnel paramédical. Peu douloureuse, la ponction est effectuée au niveau du pli de l’aine, du pli du coude ou du cou selon la région à examiner. Pour le cas d’une angiographie veineuse, les zones concernées sont notamment la veine fémorale, la veine jugulaire et la veine du dos de la main. L’intervention consiste à introduire dans l’artère un petit guide en plastique appelé le cathéter, sous la surveillance d’un écran de télévision. Ceci étant, un produit colorant est injecté sur le site à explorer. Par ailleurs, l’imagerie par rayons X radiographie l’artère ciblée.

L’examen prend en général environ 30 minutes, durée pendant laquelle le patient est entièrement immobilisé. À l’issue de celui-ci, le cathéter est retiré, et le vaisseau parfaitement comprimé pour éviter tout saignement.

Quels préparatifs pour une angiographie ? 

Une prise de sang est prévue quelques jours avant l’examen. Elle permet de déterminer la coagulation sanguine. Celle-ci est réalisée à jeun, précisément 6 heures avant. Si la prise de certains médicaments est interrompue, le patient peut néanmoins reprendre son traitement habituel.