IRM cardiaque-IRM de stress

Qu’est-ce que c’est l’ IRM ? 

L’ IRM cardiaque est un examen utilisant la résonance magnétique qui permet de visualiser les tissus et l’anatomie cardiaque en deux dimensions en vue de déceler la présence d’une sténose des artères coronaires à l’effort. Il a pour objectif d’analyser le fonctionnement du muscle cardiaque ainsi que la morphologie des structures cardiaques et des gros vaisseaux sanguins.

L’appareil comprend un lit d’examen et un gros tube. Dans la majorité des cas, on procède à l’injection d’un produit de contraste via une voie intraveineuse afin d’améliorer la qualité des images.

Avant l’examen

Dans le cas où l’injection d’un agent de contraste est requise, une prise de sang se révèle nécessaire, précédée par un questionnaire. Si la consommation de café est à proscrire au moins 24 heures avant l’examen, un léger déjeuner est néanmoins autorisé. Le port de bijoux, de piercings et de pinces à cheveux est également à proscrire. Une fois le rasage des endroits prévus effectué, des électrodes sont placées sur le thorax.

Le déroulement

Allongé sur le dos, le sujet est immobilisé et relié à un petit appareil. Pour tester le cœur, l’injection du médicament fait intervenir la pose d’une voie veineuse. À cet effet, des électrodes à ECG sont utilisées pour obtenir des images avec les battements cardiaques. À noter que la majorité des séquences d’images sont effectuées en apnée quelques secondes. L’examen dure 30 à 40 minutes, voire 50 en cas de mesure de plusieurs paramètres, entre autres la morphologie, la fonction, l’imagerie d’infarctus et la mesure de débit.

Les avantages d’un IRM cardiaque

L’IRM cardiaque présente de nombreux avantages comme une utilisation sans risque et répétitive si besoin. En effet, ce type de procédé n’a pas recours aux rayons X. Par ailleurs, l’acquisition des images peut se faire pour le cœur ainsi que tout le système vasculaire, et ce, dans n’importe quel plan, il s’agit également d’un examen non invasif. D’autre part, il permet d’analyser la perfusion du myocarde, le débit sanguin, la fonction, la composition des tissus et l’anatomie.

Les contre-indications à l’ IRM cardiaque

L’ IRM cardiaque est à éviter en cas de claustrophobie importante. De même, les personnes sujettes aux allergies au Gadolinium (produit injecté) sont soumises à un examen sans produit de contraste. Dans le cas d’une insuffisance rénale sévère, il est recommandé de retirer le produit de contraste.

Il peut entrainer des vomissements, des nausées ainsi que d’éventuelles réactions allergiques.