Anévrisme de l’aorte

Qu’est-ce que c’est ? 

Dilatation de l’aorte, l’anévrisme aortique peut être localisé dans l’un des trois segments de l’aorte :

  • L’aorte abdominale sous-rénale au-dessous du départ des artères rénales
  • L’aorte abdominale sus-rénale qui se trouve au-dessus du départ des artères rénales
  • L’aorte thoracique formée par la partie ascendante, la portion horizontale et la partie descendante

Les étiologies et les facteurs de risque 

La principale cause de l’anévrisme de l’aorte est l’athérosclérose. Les pathologies telles que les traumatismes thoraciques, les septicémies, les maladies du tissu élastique, l’endocardite infectieuse ou la périartérite noueuse sont également incriminées. Certaines maladies infectieuses telle que la syphilis peuvent être responsables d’anévrisme de l’aorte ascendante. Quant à la prédisposition génétique, elle concerne 14% des cas. Par conséquent, face à des antécédents d’anévrisme dans la famille, on recommande généralement un dépistage génétique, suivi d’un examen échographique de l’aorte.

Les facteurs de risque

Les facteurs de risque de l’anévrisme de l’aorte thoracique rejoignent ceux de l’obstruction des artères, à savoir :

  • Le taux de cholestérol élevé
  • L’hypertension
  • Le tabagisme ou les antécédents de tabagisme

Les symptômes 

L’anévrisme de l’aorte thoracique est souvent décelé à l’occasion d’une radiographie thoracique systématique. Elle se manifeste par :

  • Des douleurs thoraciques
  • Une gêne pour respirer, notamment une dyspnée
  • Le syndrome d’irritation bronchique se traduisant par une toux
  • Une gêne pour avaler ou dysphagie
  • Une voix bitonale par paralysie du nerf récurrent
  • Le syndrome de compression de la veine cave supérieure

Le diagnostic 

Le diagnostic de l’anévrisme aortique consiste en l’observation des signes thoraciques à travers des examens spéciaux. Par ailleurs, des examens complémentaires sont réalisés en vue de confirmer les résultats antérieurs, notamment la radiographie, l’imagerie par résonnance magnétique, le scanner, l’échocardiographie ou l’aortographie.

Le traitement 

La prise en charge de l’anévrisme aortique consiste en une intervention chirurgicale. Elle comprend différentes techniques opératoires telles que :

  • Le remplacement de toute l’aorte ascendante avec conservation de la valve aortique native
  • Le remplacement de l’arche aortique
  • Le remplacement de l’aorte ascendante sus coronaire, associé au remplacement de la valve aortique

Une étude récente a permis la mise en place directement à l’intérieur de l’artère d’une prothèse de dacron munie d’un stent auto-extensible. Celle-ci semble efficace pour améliorer les résultats et le pronostic des sujets. Cette opération se fait sous contrôle radioscopique à travers les artères fémorales.