Canal atrio ventriculaire

Généralités

Le canal atrio ventriculaire correspond à une absence de septation au centre du cœur, due notamment à la trisomie 21. La pathologie affecte la partie basse du septum inter-auriculaire, les valves mitrale et tricuspide ainsi que la partie haute du septum interventriculaire. Il existe deux types de CAV : le CAV commun complet et le CAV commun partiel.

Les symptômes

Le canal atrio ventriculaire se traduit par des shunts gauche-droit caractérisés par des infections respiratoires, un souffle cardiaque et une hypotrophie staturo-pondérale. La décompensation cardiaque est souvent observée au cours des premiers mois de vie de l’enfant. L’hypertension pulmonaire précoce peut souvent provoquer une cyanose.

Le diagnostic

Le diagnostic du canal atrio ventriculaire repose sur des observations électrocardiographiques et radiographiques. D’autre part, une échocardiographie est réalisée en vue de confirmer les résultats antérieurs. Au fil du temps, l’hypertension tend à devenir irréversible, entravant ainsi toute démarche chirurgicale.

La prise en charge

Si le cathétérisme cardiaque n’est pas une nécessité chez les nourrissons, il est tout de même recommandé chez les sujets âgés, notamment ceux ayant une hypertension pulmonaire irréversible dite fixe. Le traitement médical consiste en la prise de glucosides cardiotoniques, de diurétiques et de vasodilatateurs. En cas de persistance des symptômes, le traitement chirurgical est prévu avant un an, lorsque le canal atrio ventriculaire reste dans sa forme initiale, et vers 5 ans, dans les formes partielles.