Dystonie ou troubles extrapyramidaux non parkinsoniens

Qu’est-ce que les troubles extrapyramidaux ?

Les troubles extrapyramidaux désignent l’ensemble des atteintes ou des dysfonctionnements du système extrapyramidal regroupant plusieurs zones du cerveau reliées entre elles par des circuits complexes de neurones. Ils associent trois principaux symptômes : tremblement de repos, akinésie et hypertonie. La maladie de Parkinson représentant la forme la plus caractéristique du syndrome extrapyramidal, les syndromes extrapyramidaux y sont associés à tort et l’expression « syndromes parkinsoniens » est souvent utilisée pour désigner les syndromes extrapyramidaux en général. Or, il existe d’autres troubles présentant à peu près les mêmes symptômes mais qui ne correspondent cependant pas à la maladie de Parkinson. On les appelle les troubles extrapyramidaux non parkinsoniens.

Quels sont les troubles extrapyramidaux non parkinsoniens ?

Les troubles extrapyramidaux non parkinsoniens relèvent généralement d’une dystonie, cette affection neurologique motrice caractérisée par un trouble du tonus musculaire et se manifestant par des contractions musculaires involontaires et prolongées qui provoquent des attitudes anormales.

Voici un point plus détaillé sur ces principaux troubles: