Démence fronto-temporale

Introduction à la démence fronto-temporale

La démence fronto-temporale ou DFT correspond à plusieurs maladies dégénératives affectant les lobes temporaux du cerveau et les lobes frontaux. Elle se manifeste par des troubles du comportement et de la personnalité.

La démence fronto-temporale prend trois formes principales :

  • L’aphasie primaire progressive qui entrave le choix des mots et le débit verbal.
  • La démence sémantique entrainant des troubles de la compréhension des mots et de la reconnaissance des objets.
  • La démence fronto-temporale au sens strict ou maladie de Pick qui se caractérise par des troubles de la personnalité et du comportement.

Bien que les étiologies restent jusqu’à présent inconnues, 50% des cas sont étroitement liés à l’hérédité.

Symptômes de la démence fronto-temporale

Les symptômes de la démence fronto-temporale varient selon la zone du cerveau affectée par le processus dégénératif. Dans la majorité des cas, elle se manifeste par des troubles de la personnalité et du comportement. D’autres signes peuvent apparaitre comme :

  • Égocentrisme : une indifférence croissante, un manque de tact, une baisse de la capacité d’empathie, l’obstination
  • Trouble de la capacité de planification, d’organisation et de discernement entrainant un manque de concentration, des troubles de l’attention, l’absence d’initiative, l’apathie, le sentiment d’être menacé, une tendance à prendre des risques inconsidérés et des décisions irréfléchies, une tendance dépensière accompagnée d’une avarice extrême, l’absence de conscience de la maladie
  • Diminution de la maitrise de soi
  • Désinhibition : au niveau du comportement se traduisant par l’agressivité, les colères, l’agitation, la désinhibition sexuelle, la négligence de l’hygiène, les effusions inappropriées de sentiments et les actes compulsifs ; au niveau du comportement alimentaire tel que la démesure ; au niveau du langage comme les flots de paroles, les remarques et plaisanteries déplacées

La démence fronto-temporale reste difficile à cerner tant le patient n’a pas conscience de sa maladie : il semble être en parfaite santé. Il incombe à ses proches de surveiller les éventuels changements de comportement du patient et de l’adresser à une consultation mémoire.

Prise en charge de la démence fronto-temporale

La prise en charge d’une personne atteinte de DFT prend en compte trois règles de base :

  • L’anticipation

Jeunes et sans discernement, ces sujets encourent parfois des problèmes et des dangers au quotidien.

  • Faire preuve de tolérance et de compréhension envers le sujet

Les patients manifestent généralement des actes et des propos blessants qui ne répondent plus d’eux-mêmes.

  • La sérénité et l’autonomie

Les personnes atteintes de DFT réagissent souvent de façon excessive aux situations imprévues ou lorsqu’elles perdent le contrôle. Évitez donc de les exposer à des circonstances stressantes.

Il n’existe pas encore de traitements médicamenteux permettant de soigner définitivement la démence fronto-temporale. Néanmoins, les antidépresseurs semblent atténuer les symptômes comportementaux et émotionnels. Les neuroleptiques se révèlent également efficaces pour calmer les signes d’agressivité.