Polyneuropathie infectieuse

Introduction

La polyneuropathie infectieuse constitue une forme particulière de neuropathie périphérique. Considérée comme non dégénérative, elle est réversible dans la majorité des cas.

Causes

Il existe plusieurs causes, parmi lesquelles les plus fréquentes sont :

  • Infection à VIH (sida)
  • Hépatite
  • Diphtérie
  • Lèpre
  • Maladie de Lyme
  • Syphilis

Symptômes et signes de la polyneuropathie infectieuse

Les polyneuropathies infectieuses se traduisent par :

  • Des fourmillements
  • Des crampes
  • Une difficulté à marcher
  • Des douleurs
  • Une diminution des sensations

Au cours du diagnostic, les signes suivants sont recherchés :

  • Œdème cutané
  • Hypersensibilité
  • Douleurs provoquées à la pression des mollets
  • Atrophie musculaire
  • Baisse ou perte des réflexes rotuliens ou achiliens

Prise en charge

Le traitement de la polyneuropathie est spécifique selon la cause mais souvent aussi symptomatique avec certains types d’antidépresseurs tricycles et d’antiépileptiques comme les gabapentines. Ces derniers sont souvent associés à des anti-inflammatoires et des antidouleurs. Pour les sujets présentant une faiblesse au niveau des membres inférieurs, le médecin recommande généralement des attelles.