L’hémangiome du nourrisson

Concilio - L’hémangiome du nourrisson

Le saviez-vous ?

Boutons, rougeurs, cloques, démangeaisons ? Les maladies de peau sont diverses et un même symptôme peut avoir plusieurs origines différentes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de dermatologie.

Qu’est-ce que l’hémangiome du nourrisson ?

L’hémangiome du bébé est une tumeur vasculaire bénigne très fréquente. Il apparaît généralement sur le corps de l’enfant quelques jours à quelques semaines après la naissance. Il se développe pendant les premiers mois de vie et régresse spontanément pour disparaître vers l’âge de 5 à 7 ans. Toutefois, il arrive que l’hémangiome entraîne certaines complications et nécessite un traitement médical.

Les symptômes de l’hémangiome

L’hémangiome se caractérise par une excroissance mesurant quelques millimètres à quelques centimètres.

Il existe trois types d’hémangiomes :

  • Hémangiome cutané superficiel : se caractérise par une couleur rouge vif qui peut prendre la forme d’un lobe ou d’une plaque et par une surface lisse. Il apparaît dans les trois semaines après la naissance.

  • Hémangiome sous-cutané : se traduit par une couleur bleutée.

  • Hémangiome mixte : à la fois superficiel et sous cutané. Il se caractérise par une couleur rouge au centre et bleutée sur le pourtour.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic et traitement

Une simple observation permet au médecin de diagnostiquer un hémangiome. Dans la majorité des cas, il n’est pas nécessaire d’effectuer des examens, sauf si l’hémangiome se localise dans une zone risquée. Ainsi, en cas de doute, des imageries peuvent être réalisées pour évaluer la profondeur de la tumeur.

Dans 90 % des cas, l’hémangiome régresse spontanément. Toutefois, dans les cas suivants, un traitement s’avère nécessaire :

  • Une excroissance volumineuse et gênant la croissance de l’enfant ;

  • Une tumeur nécrosée et ulcéreuse ;

  • Une tumeur qui se localise sur la bouche, le nez, les oreilles, les yeux… ;

Le médecin peut envisager un traitement par bêta-bloquant sous surveillance hospitalière ou un traitement par laser en cas de nécessité.

Les complications liées à l’hémangiome

L’hémangiome peut devenir douloureux, s’infecter, s’ulcérer ou encore saigner, notamment lorsqu’il se trouve près de zone entrant en contact avec la couche, sur les lèvres ou dans un pli. Dans le cas où l’hémangiome commence à saigner, on peut lui appliquer une pression pendant 15 minutes. Si le saignement ne s’arrête pas ou qu’il est très abondant, il faudra se rendre aux urgences pour une prise en charge adaptée.

542 dermatologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.