Qu’est-ce que la céphalée hypnique ?

Le saviez-vous ?

En France au 1er janvier 2016, on dénombrait en moyenne 3 neurologues pour 100 000 habitants.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Définition

La céphalée hypnique est une céphalée qui survient au cours du sommeil. La douleur ressentie par les patients est décrite comme une pression parfois battante au rythme du cœur. Elle peut se produire une seule fois ou plusieurs fois dans la nuit, mais toujours pendant le sommeil. Chez certains sujets, la douleur peut être particulièrement intense tandis qu’elle est modérée chez les autres. Dans 40 % des cas, la douleur se situe au niveau de la région fronto-temporale. Dans 38 % des cas, la douleur est pulsatile, sourde dans 57 % et lancinante dans 5 %. Elle s’accompagne de nausées dans 19 % des cas, de photophobie ou phonophobie dans 6,8 % des cas et des signes végétatifs (congestion nasale, larmoiement et ptôsis) dans des cas très rares. La durée moyenne de la céphalée hypnique est de 60 minutes. Elle survient en moyenne 15 fois en un mois. Certains patients décrivent la position couchée comme inconfortable, et ressentent le besoin de se lever pour soulager la douleur.

Décrite pour la première fois en 1988 par Raskin, la céphalée hypnique est un syndrome rare qui touche principalement les personnes âgées. Goadsby et Lipton ont établi les premiers critères diagnostiques de ce syndrome en 1997.

Diagnostic et prise en charge de la céphalée hypnique

Les descriptions cliniques de la céphalée hypnique sont importantes pour orienter le diagnostic. Le médecin réalisera ainsi un interrogatoire et une étude du comportement du patient au cours de la crise pour se prononcer. En effet, l’absence d’agitation nocturne permet de différencier la céphalée hypnique des crises nocturnes d’algie vasculaire de la face ou encore d’une migraine. Dans de nombreux cas, la céphalée hypnique est confondue avec des crises de migraine à survenue nocturne. Le médecin réalise systématiquement un scanner ou une IRM cérébrale afin d’écarter une anomalie du cerveau. Il recherchera également une éventuelle hypertension artérielle qui peut être à l’origine de la céphalée.

Il faut tout de même préciser que certains patients ne consultent pas, car la douleur se calme assez rapidement lorsqu’ils se mettent en position debout.

Les traitements médicamenteux de la céphalée reposent sur l’utilisation d’antidouleurs. Le paracétamol et l’oxérotone sont efficaces pour calmer la céphalée. L’oxérotone est utilisé en traitement de fond pour prévenir la survenue des crises. D’ailleurs, il est privilégié par rapport au lithium. Ce dernier est efficace, mais plus agressif. La caféine est également efficace pour calmer la céphalée hypnique. Certains patients prennent ainsi du café avant d’aller se coucher par mesure de précaution.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Sources

1. « Atlas de la démographie médicale en France – Situation au 1er janvier 2016 », Conseil national de l’Ordre des Médecins, Dr Patrick BOUET, Président Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS, Géographe de la santé (atlas accessible en ligne).

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1736 neurologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.