Dacryocystite : obstruction nasale du canal lacrymal

Concilio - Dacryocystite : obstruction nasale du canal lacrymal

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Qu’est-ce que la dacryocystite ?

La dacryocystite correspond à une inflammation suite à l’infection du sac lacrymal. Cette affection résulte de l’obstruction du canal lacrymo-nasal. Celle-ci est plus courante chez les nouveau-nés et les sujets âgés au-delà de 60 ans. Chez les personnes âgées, cet état est consécutif au vieillissement des voies lacrymales, accompagné d’une diminution de la perméabilité des canaux.

Les symptômes

La dacryocystite dite chronique se manifeste par un larmoiement et une mucocèle du sac lacrymal, masse indolore et ferme dont la pression conduit à la sortie de mucus par l’orifice lacrymal.

La dacryocystite aiguë se traduit par une tuméfaction arrondie, rouge, douloureuse et chaude, localisée entre l’angle interne de l’œil et l’aile du nez, et par larmoiement. Dans le cas où un abcès se développe, le centre de la tuméfaction tend à se ramollir, et la peau s’amincit.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les causes

Si d’autres facteurs sont rapportés, entre autres les traumatismes faciaux, les chirurgies nasales ou les tumeurs, le plus courant reste l’obstruction du canal lacrymonasal.

Les traitements

La prise en charge de la dacryocystite consiste en la prescription d’antibiotiques systémiques. Ce traitement est guidé par la réponse clinique ainsi que des résultats de culture et d’antibiogramme. Par ailleurs, les gouttes d’antibiotiques topiques sont parfois nécessaires. Les compresses chaudes précédées d’un massage doux au niveau du canthus interne se révèlent parfois bénéfiques. À l’échec des traitements médicamenteux, une incision et un drainage sont parfois effectués. L’intervention chirurgicale concerne généralement la dacryocystite chronique, et est prévue lorsque les larmoiements persistent.

La prévention

La prévention de la dacryocystite inclut la proscription des traitements préventifs des affections du nez et des sinus, prise en charge favorable à une obstruction nasale.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.