Prothèse de coude

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Définition

On parle d’arthroplastie du coude lorsque les deux côtés de l’articulation sont remplacés par implants, avec ou sans ciment. À savoir que les composants huméral et cubital sont en métal et en polyéthylène. L’opération consiste à enlever les surfaces usées de l’articulation tandis que l’humérus et le cubitus sont préparés à recevoir les composants cimentés à l’intérieur de l’os.

La prothèse du coude est justifiée par l’arthrose du coude, de nature post traumatique ou primitive, c’est-à-dire due à une maladie inflammatoire ou exceptionnellement suite à une atteinte du coude.

Le traitement

Avant le traitement, un bilan radiographique complet est préconisé afin de confirmer le diagnostic pour envisager la nécessité d’une chirurgie. Cette analyse est suivie d’un bilan complémentaire tel que le scanner, l’arthroscanner ou l’IRM. Un bilan dentaire et urinaire est également indispensable.

La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale ou locorégionale au cours de laquelle une ou plusieurs incisions sont pratiquées. À ce titre, une préparation des surfaces humérale et ulnaire est réalisée.

Selon le spécialiste, la prothèse peut être imbriquée dans l’os par impaction ou avec du ciment. En parallèle, de nombreux gestes complémentaires sont réalisés sur les nerfs, les tendons, les ligaments et les muscles. Au terme de l’intervention, un drain est mis en place afin d’évacuer efficacement l’hématome.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Les traitements post-opératoires

Quelques jours après l’intervention chirurgicale, le médecin autorise la sortie du patient avec les ordonnances de soins nécessaires tels que les soins de pansements, les antalgiques ou la kinésithérapie. Une révision en consultation avec des radiographies est également nécessaire. Immédiate ou secondaire, la rééducation est le plus souvent proposée, et elle peut durer plusieurs mois.

La durée de survie d’une prothèse de coude

La durée de survie d’une prothèse de coude varie en fonction de la pathologie à l’origine de l’intervention, mais également de l’âge et de l’état général du patient. Cette durabilité dépend du type de prothèse utilisé. L’on distingue des modèles dits « semi-contraintes » qui offrent plus de mobilité, implantés en cas de problème majeur de stabilité.

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.