Prothèse totale de la hanche

Concilio - Prothèse totale de la hanche

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

La prothèse totale de la hanche consiste en la mise en place d’une articulation artificielle suite à une arthrose. Elle permet de soulager la douleur et de redonner une mobilité à la zone lésée.

Comment se déroule l’intervention ?

Face à l’échec du traitement médical, l’opération s’impose souvent. Pour ce faire, un bilan préopératoire est alors nécessaire, notamment un bilan dentaire, une consultation avec un anesthésiste et des analyses biologiques.

L’arthroplastie fait appel à plusieurs éléments :

  • Selon le cas, une cupule en métal, en céramique ou en polyéthylène qui sera fixée dans le cotyle, surface articulaire du bassin

  • Une tige métallique ancrée dans le fémur, dont la tête peut présenter un diamètre et un matériau variables selon les indications

À savoir que les implants employés sont biocompatibles, c’est-à-dire qu’ils s’adaptent à tout type de morphologie et sont étudiés pour résister à la dégradation, à l’usure et à la corrosion.

Le choix du matériau diffère selon l’âge et les caractéristiques morphologiques du patient.

La durée de l’intervention est de 45 à 60 minutes, puis le sujet reste souvent hospitalisé pendant environ 3 jours.

L’anatomie de la hanche et la morphologie du sujet sont les facteurs déterminants de la technique utilisée. Les voies mini-invasives antérieures ou antéro-latérales restent les plus courantes puisqu’elles permettent une récupération rapide tout en réduisant le risque de luxation postérieure.

Toutefois, les atteintes plus sévères nécessitent parfois la mise en place d’une prothèse sur mesure avec ou non assistance par ordinateur.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Et après l’intervention ?

Le patient est autorisé à se lever le jour de l’intervention, et la marche est aussitôt retrouvée avec toutefois l’aide de cannes. Ces dernières seront progressivement abandonnées grâce à l’assistance d’un kinésithérapeute.

Les complications

Les cas les plus observés sont notamment :

  • La luxation

C’est le déboîtement de la tête de la prothèse en dehors du cotyle prothétique.

  • Les douleurs

Si la plupart des patients opérés sont exempts de douleurs, quelques cas rares souffrent encore de poussées intermittentes plus ou moins gênantes.

  • Le descellement

C’est l’apparition de micro-mouvements entre l’os et la prothèse, se traduisant par des douleurs à la marche.

  • L’inégalité de longueur du membre inférieur

Ce dysfonctionnement survient du fait d’un déséquilibre musculaire qui fait basculer le bassin, phénomène pallié par une rééducation ou si besoin par une talonnette dans la chaussure opposée.

  • Les complications nerveuses

Exceptionnellement, un cas de paralysie sciatique ou crurale.

  • La rupture des implants

Due à une défaillance de fabrication.

  • L’infection

Cas le plus courant, elle donne souvent suite à de nouvelles interventions pour nettoyage et changement des implants parfois.

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.