Reprise de prothèse de hanche

Concilio - Reprise de prothèse de hanche

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Qu’est-ce que la reprise de prothèse de hanche ?

La reprise de prothèse de hanche consiste à remplacer la prothèse totale de la hanche, tout ou en partie. Elle est consécutive à :

  • un descellement aseptique, c’est-à-dire la perte de fixation de la prothèse à l’os suite à une réaction de l’organisme face aux débris d’usure de la prothèse. Cette mobilité conduit à la résorption de l’os autour de la structure.

  • Un descellement septique qui est une infection développée autour de la prothèse.

  • Des luxations, surtout lorsque celles-ci sont fréquentes.

  • Des fractures du fémur ou du bassin, dans leurs formes sévères.

Avant l’intervention

Un bilan d’imagerie complet permet d’évaluer l’étendue des lésions en vue d’envisager les modalités du changement de prothèse. D’autre part, un bilan de l’état général du patient est nécessaire afin de réduire les risques de complication per et post opératoire. En dernier lieu, un bilan infectieux local et général vise à déterminer si la prothèse est infectée ou se trouve sur un foyer infectieux à distance. Le bilan cardiologique se révèle également indispensable dans la plupart des cas.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


L’intervention

L’opération est effectuée sous anesthésie générale ou locorégionale pendant une durée de 2 à 5 heures. Elle se déroule suivant les mêmes lignes directrices que la précédente. Toutefois, dans le cas d’un descellement aseptique, le chirurgien réalise une greffe osseuse de volume identique à celui de la perte de substance osseuse.

S’il s’agit d’une luxation récidivante, un simple changement de position des pièces originales suffit.

La prise en charge d’une fracture sur prothèse passe par la fixation du site blessé avec du matériel d’ostéosynthèse, notamment des cerclages, un crochet ou une plaque vissée ou le remplacement de la prothèse ancienne ainsi que la réparation du fémur.

Le cas d’un descellement septique est souvent complexe et se fait en un ou deux temps, selon le cas. Il consiste en l’ablation de la prothèse affectée suivie d’un nettoyage des zones lésées. À l’issue de ceux-ci, l’on implante une nouvelle structure le jour même de l’intervention ou à une période différée.

Après l’intervention

En vue de réduire les risques d’hématomes, un drain d’aspiration est généralement mis en place. Selon les modalités de la reprise de prothèse, celui-ci sera retiré ultérieurement. Comme un saignement important peut survenir après la reprise de prothèse, il est primordial d’envisager une transfusion sanguine.

Selon l’opération réalisée, le lever et l’appui du patient sont prévus à un délai variable.

La reprise de la marche passe nécessairement par une séance de rééducation de la hanche et une musculation spécifique des muscles fessiers.

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.