AVC ou autres formes de maladie vasculaire cérébrale

Les types d’AVC

Touchant les vaisseaux du cerveau ou la circulation cérébrale, les maladies vasculaires cérébrales se manifestent par un accident vasculaire cérébral (AVC) ou « attaque cérébrale ». Il s’agit de l’arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau. Il existe deux types d’AVC : les AVC ischémiques se caractérisant par une interruption de la circulation du sang provoquée par un caillot, et les AVC hémorragiques dus à la rupture d’une artère du cerveau. Plus fréquents, les AVC ischémiques ont pour principale cause l’athérosclérose. Ne représentant que 20% des cas, les AVC hémorragiques sont généralement dus à une tension artérielle élevée.

Facteurs de risque et séquelles

Il existe des facteurs prédisposant certains individus aux AVC. Avec l’âge, le risque augmente (après 50 ans chez l’homme, après 60 chez la femme). L’hérédité joue aussi un rôle dans la survenue d’un AVC. Ainsi, si une personne possède un parent proche ayant subi un AVC avant 45 ans, elle est fortement exposée. Par ailleurs, certaines pathologies comme le diabète, l’obésité ou l’hypertension artérielle et les habitudes malsaines comme le tabagisme ou l’alcoolisme augmentent le risque. Les AVC constituent la première cause de dépendance chez l’adulte. Après un AVC, les patients doivent passer par une rééducation pour réapprendre les gestes quotidiens et retrouver leur autonomie.

 

Voici un point plus détaillé sur les principales maladies vasculaires cérébrales: