AVC ou autres formes de maladie vasculaire cérébrale

Le saviez-vous ?

En France, environ 140 000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral chaque année.  20% en meurent dans l’année qui suit.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Les types d’AVC

Touchant les vaisseaux du cerveau ou la circulation cérébrale, les maladies vasculaires cérébrales se manifestent par un accident vasculaire cérébral (AVC) ou « attaque cérébrale ». Il s’agit de l’arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau. Il existe deux types d’AVC : les AVC ischémiques se caractérisant par une interruption de la circulation du sang provoquée par un caillot, et les AVC hémorragiques dus à la rupture d’une artère du cerveau. Plus fréquents, les AVC ischémiques ont pour principale cause l’athérosclérose. Ne représentant que 20% des cas, les AVC hémorragiques sont généralement dus à une tension artérielle élevée.

Facteurs de risque et séquelles

Il existe des facteurs prédisposant certains individus aux AVC. Avec l’âge, le risque augmente (après 50 ans chez l’homme, après 60 chez la femme). L’hérédité joue aussi un rôle dans la survenue d’un AVC. Ainsi, si une personne possède un parent proche ayant subi un AVC avant 45 ans, elle est fortement exposée. Par ailleurs, certaines pathologies comme le diabète, l’obésité ou l’hypertension artérielle et les habitudes malsaines comme le tabagisme ou l’alcoolisme augmentent le risque. Les AVC constituent la première cause de dépendance chez l’adulte. Après un AVC, les patients doivent passer par une rééducation pour réapprendre les gestes quotidiens et retrouver leur autonomie.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Sources

1. Feigin et al. Lancet 2013 ; 383 :245-55.

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1736 neurologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.