Pose d'un pacemaker ou d'un défibrillateur

Le saviez-vous ?

Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

Quels sont les particularités de ces deux types d'appareils ?

Le pacemaker appelé pile ou stimulateur cardiaque est un boitier en titane implanté au niveau du thorax, précisément sous la clavicule. Il a pour objectif de stimuler un cœur trop lent à travers des impulsions électriques, entrainant la contraction du muscle cardiaque ou myocarde. À noter que la mise en place de ce dispositif peut conduire à une perte de connaissance, une fatigue, un malaise, voire une insuffisance cardiaque mais reste la plupart du temps bénigne.

Le défibrillateur est un petit boitier implantable permettant de contrôler le rythme du cœur ou traiter l’arythmie en cas de trouble du rythme. À cet effet, celui-ci peut protéger de la mort subite par arrêt cardiaque.

Selon les besoins, de nombreux modèles existent. Les boitiers sont insérés sous la peau et reliés à des sondes, elles-mêmes implantées dans les cavités cardiaques par le biais d’une veine. On distingue les boitiers adaptés à une seule sonde appelé mono chambre, de ceux intégrant deux ou trois sondes appelés double ou triple chambres.

La veille de l’intervention

Avant l’opération, précisément 6 heures avant, le patient doit cesser de manger et boire. Dans le cas où celui-ci est sous traitement, la liste et les médicaments prescrits doivent être présentés au médecin. Par ailleurs, les traitements anticoagulants sont à interrompre, et c’est en général le cardiologue qui organise le relais entre les traitements anticoagulants.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

L'intervention

L’implantation du pacemaker

Ce dispositif est mis en place dans un bloc opératoire, et ce, dans de strictes conditions stériles. Sous anesthésie locale, une petite incision est réalisée en-dessous de la clavicule droite ou gauche. Ensuite, la grande veine dans cette région est ponctionnée et les sondes de pacemaker sont implantées par cette veine et mises en place sous contrôle radioscopique à certains points spécifiques dans le cœur. Par ailleurs, le spécialiste vérifie le bon fonctionnement en peropératoire ainsi que la bonne transmission du contact électrique. Enfin, le boitier du pacemaker est connecté sous la peau, en-dessous des muscles pectoraux ou encore dans la paroi abdominale.

Le défibrillateur cardiaque

Le défibrillateur cardiaque est un pacemaker intégrant plus de possibilités de traitement des troubles du rythme cardiaque. En effet, toutes les fonctions classiques d’un pacemaker sont intégrées dans un défibrillateur. Le rythme cardiaque est contrôlé par le biais de sondes électriques. À cet effet, l’appareil enregistre et analyse l’activité électrique cardiaque en libérant si besoin une décharge électrique dans le cœur afin d’interrompre le trouble du rythme malin. Par ailleurs, certaines arythmies peuvent être prises en charges par le défibrillateur via une stimulation rapide et liée au rythme cardiaque.

Sources

  1. Risques cardiovasculaires chez les femmes. Fédération Française de Cardiologie
    https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-combats/le-risque-cardio-vasculaire-chez-les-femmes
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio