Ponction d’ascite : prélèvement de liquide dans l’abdomen

Concilio - Ponction d’ascite : prélèvement de liquide dans l’abdomen

Le saviez-vous ?

Spécialité chirurgicale, la chirurgie viscérale traite principalement les pathologies affectant les organes abdomino-pelviens.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie viscérale.

En quoi consiste la ponction d’ascite ?

L’ascite correspond à l’accumulation de liquide dans l’abdomen ou la cavité péritonéale. De quantité variable, elle peut être détectée à l’échographie lorsqu’elle est de faible abondance. En revanche, lorsque l’épanchement est important, une augmentation du volume de l’abdomen est constatée. La ponction d’ascite correspond à l’introduction d’un trocart dans la cavité péritonéale, entre les deux feuillets viscéral et pariétal, afin de prélever ou d’évacuer ce liquide. Cette technique peut être réalisée pour préciser un diagnostic (définition de la cause de l’épanchement ou recherche d’une infection dans le liquide). Dans le cas où l’ascite est abondante, la ponction est prescrite pour des visées thérapeutiques afin de décomprimer l’abdomen et soulager le patient.

Le matériel nécessaire pour réaliser la ponction

La réalisation d’une ponction d’ascite requiert l’utilisation de divers matériels, dont :

  • des outils de rasage
  • des gants à usage unique ;des antiseptiques
  • du sparadrap
  • des protections à usage unique absorbantes et imperméables
  • du matériel stérile (gants, compresses, aiguille à ponction d’ascite de 60 mm X 0.8 mm stérile à usage unique…)
  • du matériel pour l’anesthésie locale (seringue, xylocaïne, aiguille sous-cutanée et pompeuse)
  • des médicaments (dans le cas d’une ponction pour traitement)
  • des tubes étiquetés pour prélèvements (dans le cas d’une ponction pour diagnostic)
  • un bocal de 2 litres
  • un container à aiguilles

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Comment se déroule l’intervention ?

La ponction d’ascite s’effectue en hôpital, de jour. Avant de procéder à l’intervention, le pratiquant demande au patient de vider sa vessie. En effet, dans le cas d’une ponction pour évacuation, l’intervention peut durer plusieurs heures durant laquelle le malade ne peut pas se lever. Le patient est ensuite pesé, son périmètre abdominal mesuré, puis allongé sur le dos. Si besoin, un rasage de la zone de ponction est effectué. Par la suite, l’on procède à une désinfection cutanée de cette zone. Une anesthésie locale de la paroi avec de la Xylocaïne est ensuite réalisée au niveau de la fosse iliaque gauche. Un cathéter relié à un système d’aspiration est placé afin de prélever ou d’évacuer l’ascite.

À noter qu’un volume de 6 à 8 litres ne doit pas être dépassé à chaque ponction. Le débit d’évacuation doit être constamment surveillé pour éviter que le liquide ne coule trop rapidement. Une perfusion d’albumine est mise en place afin de compenser les pertes de protéines contenues dans l’ascite. Une fois la ponction réalisée, l’aiguille est retirée d’un coup sec. L’on procède ensuite à une compression du point de ponction et un nettoyage de la zone. Un pansement compressif est par la suite réalisé. La plupart du temps, le patient peut rentrer chez lui le soir même.

1305 chirurgiens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.