Rosacée ou couperose

Concilio - Rosacée ou couperose

Le saviez-vous ?

Boutons, rougeurs, cloques, démangeaisons ? Les maladies de peau sont diverses et un même symptôme peut avoir plusieurs origines différentes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de dermatologie.

Qu’est-ce que la rosacée ?

La rosacée est une maladie chronique cutanée qui se manifeste par des rougeurs au niveau des joues, du front, du nez et du menton. Au début de la maladie, les rougeurs apparaissent, puis disparaissent. Par la suite, les rougeurs peuvent devenir permanentes.

Cette maladie apparaît généralement chez les personnes à la peau et aux yeux clairs ayant tendance à rougir facilement. Elle touche généralement les personnes âgées de 20 à 70 ans, majoritairement des femmes. En revanche la rosacée stade 4 touche davantage les hommes.

Les symptômes de la rosacée

Les symptômes diffèrent selon le stade de la maladie. Ces stades ne se succèdent pas toujours. Par exemple le stade 2 peut survenir sans qu’il n’y ait eu de passage par le stade 1.

  • Stade 1 : épisodes de rougeurs intenses sur le nez et les joues ainsi que sensation de chaleur. Les rougeurs durent environ quelques minutes, puis disparaissent.

  • Stade 2 : vaisseaux dilatés et rougeurs permanentes sur les joues et le nez. C’est le stade de la couperose.

  • Stade 3 : rougeurs au niveau du visage avec des boutons rouges et des pustules

  • Stade 4 : peau épaisse et boursouflures au niveau du nez, du front et du menton. Le visage subit ainsi une déformation importante. Le nez est très souvent impacté.

Le passage d’un stade à l’autre est imprévisible. L’évolution est marquée par des poussées puis par des rémissions. Au stade 3 et 4 certaines lésions sont irréversibles.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les causes et les facteurs déclenchants

La cause exacte de cette maladie est inconnue. On sait toutefois que certains facteurs favorisent son apparition :

  • Le stress

  • La consommation d’alcool ;

  • L’exposition au soleil et au vent ;

  • Les variations de température ;

  • La nourriture épicée ;

  • Les boissons chaudes ;

  • Certains cosmétiques contenant de l’alcool ;

Il n’existe pas encore de traitement pouvant guérir définitivement la rosacée. L’évolution est malheureusement chronique.

Toutefois, une prise en charge adaptée permet de soulager les symptômes. Il est important d’accompagner et de prendre soin de la peau du patient pour diminuer l’évolution. Les traitements varient en fonction des stades : évictions impératives des facteurs déclenchants, protection solaire rigoureuse, traitement par crème ou laser dans les cas les plus évolués.

542 dermatologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.