Lithiase vésiculaire, coliques hépatiques, cholécystite : les dysfonctionnements de la vésicule biliaire

Concilio - Lithiase vésiculaire, coliques hépatiques, cholécystite : les dysfonctionnements de la vésicule biliaire

Le saviez-vous ?

Dans la population générale 19,9% des personnes sont atteintes de maladies digestives chroniques. Cela correspond à plus de 2 millions de patients par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

La lithiase vésiculaire

La lithiase est la formation de calculs dans une glande (pancréatique par exemple) ou dans un organe réservoir comme la vésicule biliaire. La lithiase vésiculaire, également appelée calculs biliaires, est une pathologie caractérisée par la présence de calculs dans la vésicule biliaire. Dans 80 % des cas, ils sont constitués de précipitations de cholestérol cristallisé et siègent dans la cholédoque ou dans la vésicule. La lithiase vésiculaire simple est asymptomatique, est fréquente et ne nécessite aucun traitement.

Ces calculs intravésiculaires sont parfois découverts fortuitement ou par l’échographie après une crise de coliques hépatiques. La lithiase vésiculaire nécessite une intervention chirurgicale uniquement en cas de symptômes avant qu’elle ne s’aggrave (cholécystite ou cancer de la vésicule biliaire). Antérieurement à l’intervention, le patient doit éviter une alimentation trop grasse (chocolat, alcool, abats, charcuterie ou gibiers).

Les coliques hépatiques

Les coliques hépatiques sont caractérisées par le passage d’un calcul dans le collet de la vésicule provocant leur tension et déclenchant la douleur. La personne atteinte ressent une douleur violente située dans l’hypochondre droit et qui irradie souvent dans le dos. Généralement, la douleur survient après les repas, et s’associe avec des nausées et des vomissements.

L’utilisation d’antispasmodiques associés aux antalgiques est nécessaire pour soulager la douleur, Spasfon par exemple

À la fin de la crise, il est recommandé d’effectuer une échographie abdominale.

Le traitement des coliques hépatiques est chirurgical, la cholecystectomie

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


La cholécystite

Fréquente chez les femmes, les personnes âgées ou encore les personnes en surpoids, la cholécystite est l’inflammation de la vésicule biliaire pouvant s’accompagner d’une infection. Cette maladie est due à la formation de calculs dans la vésicule ou dans le canal cholédoque qui obstruent la vésicule biliaire.

Elle provoque des douleurs abdominales intenses (au creux de l’estomac ou sous les côtes), accompagnées de nausées et d’un état fébrile.

Pour confirmer le diagnostic, on utilise l’échographie abdominale ou le scanner. Le traitement de la cholécystite est d’abord médicamenteux (usage d’antibiotiques, d’antalgiques ou d’antispasmodiques). L’ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie est ensuite nécessaire à la guérison complète du patient. Cette opération est effectuée par cœlioscopie ou par laparotomie.

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.