Coelioscopie / Laparoscopie

Coelioscopie - Laparoscopie - Concilio

Le saviez-vous ?

Spécialité chirurgicale, la chirurgie viscérale traite principalement les pathologies affectant les organes abdomino-pelviens.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie viscérale.

En quoi consiste la cœlioscopie ?

Véritable progrès médical, la cœlioscopie ou laparoscopie désigne une technique chirurgicale permettant d’observer l’intérieur de la cavité abdominale ou pelvienne et d’intervenir sur les viscères. Cette opération se distingue principalement par une intervention via de petites incisions de la paroi abdominale. Cette technique est indiquée pour établir un diagnostic en cas de douleurs abdominales, de bilan d’infertilité ou de suspicion d’endométriose. Elle permet aussi de réaliser des actes de chirurgie dans différents domaines et pathologies, notamment en cas :

Les avantages de cette technique

La laparoscopie présente de multiples avantages. Cette technique permet notamment au patient de n’avoir qu’une petite cicatrice et de ressentir moins de douleurs après l’opération, de raccourcir la durée d’hospitalisation et de diminuer les complications post-opératoires. Lorsque le chirurgien est rompu à cette technique, l’intervention se déroule rapidement. La cœlioscopie permet aussi une meilleure précision du geste opératoire. Par ailleurs, cette méthode de chirurgie réduit grandement le risque d’infection et d’adhérences dans le péritoine. Les complications au niveau de la paroi abdominale comme un abcès ou une éventration sont également faibles.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les complications possibles

Bien qu’elles se produisent rarement, les complications de la coelioscopie peuvent apparaitre et peuvent être particulièrement graves requérant un traitement urgent. Comme dans la chirurgie à ventre ouvert, des risques hémorragiques et de fistule sont possibles. Certaines complications sont spécifiques à cette intervention comme des plaies d’organes ou des vaisseaux au moment de la mise en place des instruments. Dans certains cas, cette technique est difficilement réalisable, notamment en cas de difficultés techniques, d’anomalies anatomiques ou d’adhérences. Dans ce cas, l’arrêt de la procédure ou le passage à la chirurgie traditionnelle par laparotomie est requis.

Comment se déroule une intervention par laparoscopie ?

Effectuée sous anesthésie générale, une intervention par coelioscopie comporte plusieurs étapes. Pour commencer, le chirurgien réalise deux à cinq petites incisions de 0,5 cm à 1 cm sur la paroi de l’abdomen. Une fine aiguille creuse est ensuite introduite dans la cavité abdominale via ce petit orifice. Cette étape permet de faire passer du gaz carbonique à l’intérieur de la cavité pour soulever la paroi permettant de séparer facilement les différents viscères.

Par la suite, à travers l’une des petites incisions, une mini-caméra est introduite dans le ventre du patient. Cet appareil possède un effet grossissant permettant au chirurgien d’adopter des gestes plus précis. Les autres orifices constituent des ouvertures permettant d’introduire les instruments spéciaux de la laparoscopie. Une fois l’intervention terminée, le CO2 est expulsé et les petites incisions sont refermées.

1305 chirurgiens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.