Crises généralisées

Le saviez-vous ?

En France, l’épilepsie touche environ 500 000 personnes dont la moitié a moins de vingt ans.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Définition des crises tonico-cloniques

Les crises généralisées d’épilepsie se caractérisent par une décharge anormale et simultanée de neurones dans le cerveau. Combinaison d’épilepsie tonique et clonique, la forme dite tonico-clonique constitue le plus sévère des symptômes épileptiques.

  • Crises toniques

Les crises toniques se manifestent par une importante raideur ou une augmentation accrue du tonus musculaire. Un mouvement graduel et des spasmes massifs peuvent survenir selon la fréquence et la durée du trouble. Entrainé vers l’avant ou vers l’arrière, le patient perd son équilibre en raison du raidissement des muscles. Une crise tonique peut, selon le cas, durer de 15 secondes à 1 minute. Elle peut surgir pendant le sommeil ou juste après le réveil.

  • Crises cloniques

Les crises cloniques se traduisent par des spasmes rythmés et des secousses violentes affectant les membres et la face. Elles peuvent durer de 30 secondes à 3 minutes.

De ce fait, les crises tonico-cloniques ou crises de grand mal conjuguent les symptômes de la phase tonique et clonique. Ceux-ci sont généralement associés à une confusion mentale entrainant une perte totale de conscience chez le patient.

Autres formes

Il existe d’autres formes de crises généralisées telles que :

  • Les absences : plus communes chez les enfants, elles constituent une perte de contact avec l’extérieur pendant une dizaine de secondes à quelques minutes selon le cas

  • Les crises myocloniques : brèves contractions des muscles suivies d’une secousse plus violente

  • Les crises atoniques : perte de tonus pouvant renverser le patient par terre

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Manifestations

Les manifestations cliniques des crises généralisées sont :

  • Émission d’un cri bref, parfois le signe du début de la crise

  • Perte complète de conscience

  • Raideur du corps et des membres suivie d’un arrêt de la respiration

  • Salivation importante encourant à la morsure de la langue

  • Miction non retenue selon les cas

  • Révulsion des globes oculaires

  • Tremblement des membres

  • Ralentissement progressif des tremblements

  • Arrêt des secousses annonçant la fin de la crise

  • Lent réveil du patient

  • Grande fatigue associée à une angoisse soutenue

Causes et traitements

Difficiles à anticiper, les crises tonico-cloniques exposent parfois le patient à de véritables dangers au quotidien. Néanmoins, certains facteurs favorisent son apparition :

  • Émotions fortes

  • Hyperoxygénation comme une respiration prolongée pendant une activité sportive

  • Sommeil irrégulier et insuffisant

  • Exposition à des images saccadées conduisant à un effet d’éclairage stroboscopique comme la télévision, les discothèques ou les jeux vidéo (chez certains patients)

Le traitement des crises généralisées dépend de la cause. Si certains cas peuvent être contrôlés avec des médicaments antiépileptiques, d’autres dits secondaires semblent plus résistants.

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1736 neurologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.