Myasthénie

Le saviez-vous ?

En France au 1er janvier 2016, on dénombrait en moyenne 3 neurologues pour 100 000 habitants.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Définition et causes de la myasthénie

La myasthénie se produit lorsqu’un défaut de transmission entre le nerf et le muscle se produit. La musculature striée squelettique est principalement touchée par cette maladie neuromusculaire. Dans 75 % des cas, les anticorps circulants visent les récepteurs de l’acétylcholine de la jonction neuromusculaire post-synaptique pour provoquer la faiblesse fluctuante des muscles. L’acétylcholine, neurotransmetteur, s’affaiblit et provoque le relâchement musculaire.

La myasthénie peut survenir à tout âge et touche plus les femmes que les hommes. On note que la majorité des patients atteints de cette maladie ont entre 20 et 30 ans. Toutefois, les personnes âgées de 50 ans et plus sont exposées à un risque plus élevé. Cette affection sporadique se manifeste différemment d’une personne à l’autre. Les formes familiales ne sont pas prévisibles.

Symptômes de la myasthénie

En principe, la myasthénie peut être en cause lorsqu’une personne développe une fatigabilité récurrente à l’effort. Les symptômes sont amplifiés par la fatigue et s’affaiblissent au repos. Le ptosis et/ou la diplopie se produisent dans 50 % des cas. La première se reconnait par la chute de la paupière supérieure tandis que la seconde est caractérisée par une vision double. Ces signes se manifestent souvent en fin de journée et s’atténuent au petit matin.

Dans 20 % des cas, on dénote la fatigabilité des membres, ce qui tend souvent à orienter le diagnostic vers une myopathie. Pour éviter tout mauvais diagnostic, il convient donc de déceler d’autres aspects spécifiques de la myasthénie. Dans 10 % des cas, la fatigue est généralisée, mais dans ce cas de figure, les tests cliniques ne peuvent pas encore déterminer qu’il s’agit de la myasthénie.

Certaines personnes peuvent souffrir de troubles de la mastication et de la déglutition en raison de la faiblesse des extenseurs du cou. Il est aussi possible d’observer des cas de faciès myasthénique qui se définit comme une atteinte oculo-céphalique globale et qui permet d’affirmer le diagnostic.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Traitements de la myasthénie

Pour faire baisser la fatigue, le repos se révèle indispensable. Toute activité susceptible de générer du stress est à éviter. Il faut également privilégier les aliments riches en potassium, tels que les abricots, les bananes, le brocoli, la volaille et les oranges. Ceux qui pratiquent une activité sportive doivent espacer leurs séances afin d’éviter une fatigue récurrente et importante.

En outre, le médecin peut prescrire des anticholinestérasiques, de l’éphédrine, des plasmaphérèses, une biothérapie et des traitements immunosuppresseurs en fonction de la gravité et de la durée du traitement de chaque cas.

Sources

1. « Atlas de la démographie médicale en France – Situation au 1er janvier 2016 », Conseil national de l’Ordre des Médecins, Dr Patrick BOUET, Président Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS, Géographe de la santé (atlas accessible en ligne).

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1736 neurologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.