Chalazion : inflammation de la paupière

Concilio - Chalazion : inflammation de la paupière

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Qu’est-ce que le chalazion ?

Le chalazion correspond à une inflammation ou obstruction d’une ou de plusieurs glandes de Meibomius au niveau de la paupière. On observe une petite boule de consistance ferme localisée sous la peau, pouvant être rouge et douloureuse.

L’origine de la maladie

Le chalazion résulte de l’inflammation et de l’obstruction de glandes situées au niveau de la paupière (glandes de Meibomius), pouvant résulter en un enkystement de la glande. Elles sont responsables de la production de lipides constituant le film lacrymal ; leur dysfonctionnement peut conduire à une sécheresse oculaire par évaporation trop précoce du film lacrymal. L’obstruction de leur orifice d’excrétion conduit à une mauvaise évacuation de mébum. Par conséquent, il se produit un gonflement, et une inflammation de la paupière.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les symptômes

Le chalazion se traduit par une douleur au niveau de la paupière, associé à une une petite masse située sous la peau, de taille variable, et tendant à grossir en quelques heures ou quelques jours. Initialement rouge, chaude et douloureuse, cette tuméfaction peut évoluer vers une masse séquellaire.

Les personnes à risque

Si la prévalence du chalazion est méconnue, celle-ci est une maladie bénigne et fréquente. La différence de survenue chez les hommes et les femmes est peu étudiée ; des recherches montrent que le chalazion est plus courant chez les adultes. À noter que la rosacée (maladie des pores de la peau) favorise la survenue de chalazions à répétition.

Quand consulter un ophtalmologue ?

Un chalazion, lors de sa phase inflammatoire impose la réalisation d’un traitement associant des soins des paupières (application des compresses chaudes et massage des paupières). En cas d’inefficacité, un traitement par anti-inflammatoires locaux peut être ajouté par votre médecin (traitant ou ophtalmologiste). Il est important de respecter les indications du médecin ainsi que la durée du traitement. En cas de persistance à l’état séquellaire, d’une glande enkystée et gênante, une petite incision au bistouri peut être réalisée dans la glande, et ce, sous anesthésie locale. Cette incision n’est jamais réalisée en urgence pendant la phase inflammatoire.

La prévention

Un sujet souffrant de chalazion à répétition doit poursuivre la réalisation de soins de paupière (application des compresses chaudes et massage des paupières quotidien afin de favoriser le drainage du contenu des glandes). En cas d’efficacité insuffisante, d’autres traitements peuvent être associés, sur prescription de votre ophtalmologiste.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.