Daltonisme : anomalie de la vision des couleurs

Concilio - Daltonisme : anomalie de la vision des couleurs

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Mécanismes

Maladie génétique, le daltonisme se traduit par des anomalies dans la vision des couleurs. Rappelons que le fond d’œil humain est tapissé de deux types de cellules, dont les bâtonnets et les cônes.

Les bâtonnets ont pour rôle de transmettre au cerveau les informations relatives à l’intensité lumineuse, tandis que les cônes, celles relatives à la couleur. Selon leur sensibilité, il existe trois types de cônes :

  • Les cônes M : sensibles au vert

  • Les cônes S : sensibles au bleu

  • Les cônes L : sensibles au rouge

Chacun de ces cônes est doté d’un pigment coloré capable de capter une longueur d’onde. Par conséquent, trois types de pigments correspondent à ces trois cônes. Comme le gène codant pour le pigment rouge et celui codant pour le pigment vert intègrent tous deux le chromosome X, ils sont très proches l’un de l’autre. Cet état fait suite à deux situations :

  • L’anomalie de vision du rouge et du vert concerne généralement les hommes du fait qu’il ne porte qu’un seul chromosome X. Ainsi, s’ils sont porteurs d’un gène récessif, celui-ci finira par s’exprimer, ce qui n’est pas toujours le cas chez les femmes ayant deux chromosomes X.

  • Cette affection est exclusivement transmise par la mère. De ce fait, un daltonien ne peut avoir un garçon malade, venant de son gène Y. Cependant, sa fille sera porteuse saine en raison du X atteint de son père et du X sain de sa mère.

Pour le cas de la vision bleue, le gène du pigment responsable est le chromosome 7, et concerne davantage les femmes.

Les différents types de daltonisme

L’on distingue trois formes de daltonisme :

  • La trichromie anormale : la vision des trois couleurs est entravée à des niveaux variables, survenant lorsque certaines couleurs sont difficilement perceptibles.

  • La dichromie ou absence de sensibilité à une couleur, tandis que les deux autres sont observées normalement.

  • La monochromie ou absence de sensibilité aux trois couleurs, pathologie affectant 1 personne sur 40 000.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


La prise en charge

De nos jours, aucun traitement ne permet de restaurer une vision normale des couleurs. Toutefois, le daltonisme n’engendre pas de handicap réel, et le sujet conserve son propre système de référence. D’autre part, la contraction de cette maladie n’augmente pas le risque de défaillance visuelle et ne requiert aucune surveillance particulière. Le seul inconvénient du daltonisme est le non-accès à certaines professions,. Cependant, l’absence de vision de certaines couleurs constitue parfois un avantage.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.