Aphtose : ulcérations superficielles de la muqueuse buccale

Concilio - Aphtose : ulcérations superficielles de la muqueuse buccale

Le saviez-vous ?

La bouche est remplie d’agents pathogènes. Elle peut être le siège de maladies très variées, parfois graves et aux causes multiples. Des centaines de millions de bactéries constituent la flore buccale.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Généralités

L’aphtose est une ulcération superficielle de la muqueuse buccale. Si la plupart des aphtes sont liés à une irritation locale, certaines aphtoses multiples, présentant des lésions étendues nombreuses et ne guérissant pas spontanément doivent faire évoquer des maladies plus générales (aphtose de Behcet…).

L’on distingue trois types d’aphtose :

  • L’aphte banal dans 80% des cas. Cette forme se caractérise par des aphtes classiques, multiples ou isolés.
  • La forme majeure d’aphtose buccale récividante (ABR) est plus sévère et douloureuse, mais reste peu fréquente. Ils sont appelés les aphtes « géants » et peuvent atteindre 3 à 5 cm. Les ulcérations sévères mettent environ une semaine à s’estomper et laissent généralement des cicatrices.
  • La troisième forme ou aphte miliaire se traduit par l’apparition récidivante et « en bouquet » de nombreuses ulcérations douloureuses et de petite taille. En fusionnant, celles-ci donnent naissance à de larges ulcérations.

Causes

Si les mécanismes précis aboutissant à la formation d’un aphte sont inconnus à ce jour, leur survenue est liée à différents facteurs tels que :

  • Les infections bactériennes
  • Les médicaments
  • Certains aliments
  • Le traumatisme récurrents endobuccaux
  • Le stress psychique, la fatigue
  • L’hygiène locale de la bouche, la qualité du brossage dentaire, un déséquilibre de la flore buccale
  • L’hérédité
  • Une baisse de l’immunité

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes

Les aphtoses buccales récidivantes se traduisent par la fréquence élevée des poussées, c’est-à-dire la taille, le nombre et la durée des aphtes.

Un aphte buccal se développe en quatre phases principales :

  • Une courte phase pré-ulcérative durant laquelle les lésions se développent.
  • Une phase prodromique où les ulcérations deviennent douloureuses et se manifestent à travers des picotements et des brûlures pendant au moins 24 heures.
  • L’aphte s’ulcère, mais sans saignement. Ces ulcérations sont douloureuses.
  • Les aphtes banals subsistent quelques jours à 2 semaines et disparaissent de manière progressive sans laisser de cicatrice.

Traitements

Il n’y a pas de traitement spécifique recommandé pour un aphte. Il convient d’adopter des mesures locales symptomatiques :

  • L’utilisation d’une brosse à dents souple propice à une bonne hygiène dentaire.
  • Préférer la nourriture froide qui apaise la douleur.
  • Bannir la consommation d’aliments favorisant l’apparition des aphtes.
  • Le paracétamol orodispersible qui fond sur l’aphte peut soulager les douleurs.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.