Rupture de la coiffe des rotateurs ou rupture des tendons des muscles de l’épaule

Concilio - Rupture de la coiffe des rotateurs ou rupture des tendons des muscles de l’épaule

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

L’épaule est la partie du corps qui possède l’articulation la plus mobile. Cette mobilité articulaire rend l’épaule plus vulnérable aux luxations et aux autres pathologies qui limitent les mouvements articulaires.

Anatomie de l’épaule

L’articulation de l’épaule se compose de trois os (l’omoplate ou scapula, la clavicule et l’humérus) où viennent s’insérer les ligaments et tendons des muscles qui assurent la congruence scapulo-humérale.

Les muscles de la coiffe des rotateurs sont un groupe de quatre muscles : le petit rond, le sus-épineux, le sous-épineux et le sous-scapulaire. Ces muscles ont leurs insertions proximales sur l’omoplate tandis que leurs terminaisons vont coiffer la partie supérieure de l’humérus. Ces muscles assurent la stabilité de l’humérus quand celui-ci est sollicité par l’action d’autres muscles comme lors du mouvement d’élévation du bras. Ces muscles maintiennent la tête humérale dans la cavité glénoïde (portion de l’omoplate où loge la tête de l’humérus) lors des mouvements d’abductions (élévation vers le côté) et participeront ainsi à centrer l’articulation gléno-humérale.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Description clinique

La rupture de la coiffe des rotateurs survient sur une partie ou sur la totalité des tendons des muscles qui s’insèrent sur l’humérus secondairement à un traumatisme ou à l’usure.

Une déchirure de la coiffe des rotateurs se traduit par des douleurs et des anomalies de la dynamique articulaire. Les lésions vont se traduire par une limitation des mouvements proportionnelle à la sévérité de l’atteinte. Il peut s’installer d’emblée une impotence fonctionnelle totale empêchant tout mouvement de l’épaule ou une simple gêne lors des gestes du quotidien comme l’habillage.

Examens complémentaires

Toute suspicion de lésion de la coiffe des rotateurs justifie une radiographie de l’épaule. Dans le cas de lésion récente, le cliché radiographique peut revenir normal, d’où l’intérêt d’une échographie articulaire afin d’objectiver une rupture des tendons.

En cas de confirmation d’une rupture, le bilan sera complété par un arthro-scanner en vue d’un bilan préopératoire, ou d’une IRM.

Traitements

La rééducation fonctionnelle sera toujours indiquée quelle que soit l’importance de la lésion. Elle a pour but de faciliter la récupération de la mobilité de l’épaule.

Le traitement de première intention est médical, il s’agit d’associer antalgiques et AINS. En cas d’échec, la chirurgie peut être discutée, sauf chez le sujet jeune ou actif où elle est indiquée comme traitement de premier choix.

Surveillance et complications

La récupération fonctionnelle nécessite environ 3 à 6 semaines selon l’ampleur de la rupture. Outre les risques et complications liés à la chirurgie en général, il arrive parfois que la réhabilitation fonctionnelle de l’articulation ne soit pas complète. Il arrive aussi que la rupture récidive car les tendons sont fragilisés.

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.