Diplopie

Introduction à la diplopie

La diplopie se caractérise par la perception simultanée de deux images à la vue d’un seul objet. Elle résulte de l’atteinte d’un muscle oculaire, d’un nerf oculomoteur ou d’une voie nerveuse. Cette vision double peut, selon le cas, se déplacer verticalement, horizontalement ou en diagonale. Elle touche généralement un œil, et est dite monoculaire. Lorsque les deux yeux sont affectés, on parle de diplopie binoculaire.

Ce trouble de la vision est souvent le signe d’une simple fatigue, mais peut également révéler une pathologie sous-jacente.

Selon les études, des atteintes ophtalmiques seraient à l’origine de la diplopie monoculaire, incluant :

  • Une astigmatie
  • Une atteinte au niveau du cristallin, ou cataracte
  • Une lésion de l’iris ou de la cornée
  • Une dégénérescence de la macula qui est une zone de la rétine

Causes de la diplopie

Les étiologies de la diplopie binoculaire sont notamment :

  • La consommation d’alcool ou de certains médicaments
  • L’hypoglycémie
  • La fatigue
  • Une paralysie oculomotrice
  • Une maladie infectieuse
  • Un problème vasculaire touchant les artères de l’œil
  • Une hétérophorie : trouble de la vision binoculaire
  • Des maladies neurologiques (p.ex. la Myasthénie Gravis)

Diagnostic

Le diagnostic de la diplopie consiste, à priori, en un interrogatoire en vue de déterminer son mode de survenue et son évolutivité. Cette démarche permet de définir les causes exactes de la pathologie. Les éléments pris en compte par l’ophtalmologue sont notamment :

  • Les antécédents du patient
  • Le caractère de la diplopie
  • Les signes avant-coureurs de la diplopie

Un examen physique tel que le fond d’œil, l’examen des pupilles et la mesure de l’acuité visuelle complète le traitement. De prime abord, le spécialiste cherche à éliminer une diplopie monoculaire. Ceci étant, les points à considérer dans le cadre de la diplopie binoculaire sont :

  • L’alignement oculaire en position de repos

Le médecin recherche l’existence ou non d’une déviation.

  • Si le test antérieur est positif, l’évolution de la déviation du regard sera étudiée.
  • Pour compenser la vision double, la solution consiste à rechercher une position adaptée de la tête ou utiliser des lunettes qui bloquent la vision d’un oeil

Prise en charge de la diplpopie

Le traitement est donc fonction de la cause retenue :

  • En cas de cataracte, de kyste ou d’une tumeur derrière l’œil, une intervention chirurgicale est nécessaire.
  • Pour l’inflammation de l’œil, un traitement à base de cortisone est recommandé.
  • En cas de myasthénie, la prise de médicament comme le Mestinon améliore la fonction musculaire des yeux.
  • Pour l’astigmatie, le port de lunettes constitue la meilleure option.

Les alternatives de prise en charge incluent des exercices oculaires et le port de lentilles prismatiques. La chirurgie ou la toxine botulique viennent souvent en dernier recours.

myastenie