Coroscanner : un examen de tomodensitométrie

Concilio - Coroscanner : un examen de tomodensitométrie

Le saviez-vous ?

Le check-up médical ou bilan santé est sûrement le meilleur moyen pour faire un point complet sur votre état de santé et permettre un dépistage précoce.

Concilio vous donne accès au meilleur de la prévention pour vous et vos proches, en sélectionnant pour vous les meilleurs centres de soins partout dans le monde.

Qu'est-ce qu'un coroscanner ?

Le coroscanner est un examen d’imagerie médicale utilisant les rayons X pour obtenir des images en coupes fines du cœur et des artères. La réalisation d’un coroscanner requiert l’injection d’un produit de contraste iodé afin d’opacifier les artères coronaires. Cela permet d’obtenir des images plus claires.

Un coroscanner est pratiqué en cas d’embolie pulmonaire, de dissection aortique ou encore pour dépister des sténoses ou des occlusions des coronaires. Le coroscanner est un examen non invasif qui permet de visualiser la lumière et la paroi vasculaire.

Dans le cadre d’un bilan de santé, cet examen permet de dépister les lésions coronaires et de donner de la précision sur les caractéristiques de la lésion telles que le nombre d’artères touchées ainsi que la localisation des lésions, le type des lésions et leur gravité. Le coroscanner permet également d’étudier la plaque athéromateuse.

Il est aussi utile pour réaliser un bilan anatomique du cœur et de ses artères avant une chirurgie valvulaire ou d’insuffisance aortique chronique. Par ailleurs, le coroscanner permet de détecter le taux de calcification des artères coronaires et des valves cardiaques.

Le déroulement du coroscanner

Cet examen dure environ 30 minutes. La réalisation du coroscanner requiert plusieurs actes préparatoires qui sont les suivants :

  • Un cathéter est posé sur une veine du bras du patient pour administrer un produit de contraste.
  • Un bêtabloquant est aussi administré au patient pour ralentir le cœur afin que son rythme soit compris entre 50 et 60 battements par minute.
  • Des électrodes sont posées sur le thorax du patient pour surveiller le rythme cardiaque.
  • Le patient doit s’entraîner à réaliser des apnées. Il devra en effet retenir sa respiration pendant une quinzaine de secondes au cours de l’examen.

Le coroscanner peut commencer une fois le patient allongé sur la table d’examen. L’appareil tourne autour de la table pour capturer une centaine d’images. C’est à ce moment-là que le radiographe demande au patient de retenir sa respiration.

Le coroscanner est indolore. Cependant, le produit de contraste injecté dans le corps peut procurer une sensation de chaleur et engendrer un goût métallique dans la bouche.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

Nous avons sélectionné plusieurs centres de santé partenaires réputés et dotés des technologies d’imagerie les plus récentes :
Scanner thoracique, échographie rénale, échographie thyroïdienne, panoramique dentaire… Vous aurez accès à un examen d’imagerie complet dans un centre à la pointe de la technologie.


Les risques d’un coroscanner

Bien que le coroscanner soit un examen non invasif, il comporte un certain nombre de contre-indications :

  • Une allergie à l’iode.
  • Une grossesse ou allaitement.
  • Une insuffisance rénale sévère.
  • Des troubles du rythme cardiaque.
  • Un état hémodynamique instable.
  • Une prise de Metformine en cas de diabète.

Il faut savoir que le coroscanner est associé à une irradiation nettement supérieure à celle d’une simple radiographie. Cela limite sa répétition et sa réalisation doit être justifiée sur le plan médical.

Concilio : le N°1 européen de l’accompagnement santé complet pour particuliers et entreprises.