Médiacements anticoagulants

Le saviez-vous ?

Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

Qu’est-ce qu’un médicament anticoagulant ?

Les médicaments anticoagulants servent à éviter la formation de caillots sanguins dans les veines, les artères ou le cœur. Ils permettent de ralentir la coagulation du sang.

On distingue deux sortes de médicaments anticoagulants :

  • Les héparines se présentant sous forme injectable et administrées par perfusion ou par piqûres sous-cutanées

  • Les antivitamines K sous forme de comprimés à avaler tels que le Sintrom ou le Préviscan.

Quand utiliser des anticoagulants ?

L’utilisation d’un anticoagulant ainsi que la durée du traitement sont du ressort du médecin. Par conséquent, l’automédication est fortement déconseillée. La prescription prend en compte les résultats attendus des anticoagulants, les contre-indications et les effets indésirables.

La prescription d’un anticoagulant est généralement justifiée par :

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Quels sont les effets indésirables à éviter ?

Ces accidents peuvent se traduire par des ecchymoses, sorte de « bleus » sur la peau, un saignement des gencives ou du nez ainsi que des hématomes sans gravité. Dans de rares cas, on rapporte des hémorragies cérébrales ou digestives graves.

Quels sont les facteurs de risque des hémorragies ?

  • Interaction avec d’autres médicaments

  • Dose trop forte de médicaments

A ne pas faire en cas de prise d’anticoagulants

La prise d’anticoagulants implique le respect de certaines précautions. Les erreurs à ne surtout pas commettre sont :

  • Prendre sans avis médical des médicaments qui exposent le patient à un risque de saignement tels que l’aspirine et les anti-inflammatoires

  • Oublier de prévenir son médecin de l’apparition d’accidents hémorragiques, même sans gravité comme les ecchymoses ou le saignement des gencives

  • Oublier de contrôler de façon régulière l’efficacité du traitement à travers une analyse de sang pour la mesure de l’INR

Pourquoi surveiller son traitement anticoagulant ?

Afin de déterminer la dose adéquate, la surveillance de l’efficacité des médicaments anticoagulants s’impose. Les deux effets attendus sont :

  • La sécurité :

En effet, une prise trop dosée peut entraîner des hémorragies.

  • L’efficacité

Les médicaments prescrits doivent être efficaces, c’est-à-dire suffisamment ralentir la coagulation afin de prévenir la formation de thrombus.

Les anticoagulants de la famille des antivitamines K se révèlent efficaces et utiles. Toutefois, pour connaître la dose adéquate, il convient d’évaluer régulièrement les résultats obtenus. D’autre part, un paramètre biologique permet de surveiller les actions des anticoagulants de la famille des antivitamines K, il s’agit de l’INR.

Sources

  1. Risques cardiovasculaires chez les femmes. Fédération Française de Cardiologie
    https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-combats/le-risque-cardio-vasculaire-chez-les-femmes
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio