Syncope / malaise

Le saviez-vous ?

Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

Qu'est-ce que la syncope ?

Une syncope est une perte de connaissance due à un manque d’oxygénation du cerveau, état qui expose le sujet à des blessures conséquentes lors de la chute. L’inconscience se manifeste par une absence de réaction aux stimuli extérieurs. Dans la plupart des cas, la personne reprend connaissance au bout de quelques secondes.

L’on distingue 3 types de syncopes :

  • La syncope cardiaque : secondaire à des arythmies et des cardiopathies, privant le cerveau d’oxygène et entraînant une perte de connaissance.

  • La syncope réflexe : due à l’hypersensibilité du sinus carotidien ou situationnel, c’est-à-dire liée à des émotions fortes, une forte douleur, une chaleur intense, une situation stressante ou tout simplement la fatigue. Ces états conduisent à une baisse de l’apport sanguin au cerveau, faisant suite à une perte de tonus musculaire.

  • La syncope secondaire à une hypotension orthostatique entraîne une diminution de l’apport en sang et en oxygène dans le cerveau. Elle survient en cas de position debout prolongée, de lever brutal, de grossesse ou suite à la prise de certains médicaments, notamment des antidépresseurs et des antipsychotiques.

Symptômes

La syncope se traduit par des vertiges, un malaise, une pâleur, une sensation de faiblesse, un évanouissement brutal suivi d’un arrêt respiratoire. La perte de connaissance est généralement brève. Elle peut dissimuler un cas d’hypotension, de trouble du rythme cardiaque comme la bradycardie ou au contraire une tachycardie excessive.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Diagnostic

Lors du diagnostic, ces 3 questions sont généralement posées :

  • La perte de connaissance se rapporte-t-elle ou non à une syncope ?

  • Existe-t-il des données cliniques importantes conduisant vers un diagnostic étiologique ?

  • Existe-t-il ou non une cardiopathie (risque de surmortalité) ?

D’autres examens sont ensuite réalisés :

À l’issue de cette étape, il s’agit de trouver le type de syncope à partir des faits et informations recueillies. À savoir que dans 30 à 40% des cas, la syncope demeure inexpliquée.

Prévention de la syncope

Pour prévenir une éventuelle perte de connaissance dûe à une hypotension orthostatique, il faut éviter le changement brutal, notamment de la position couchée à celle debout, en vue de réduire les émotions fortes. Lorsque des symptômes surviennent, il convient de s’allonger immédiatement, de surélever les jambes pour favoriser la circulation sanguine vers la partie supérieure du corps. Les médicaments à effets sur la pression artérielle sont également à bannir.

A noter que la syncope (perte de connaissance) ou les malaises nécessitent de consulter un médecin afin de chercher une cause. Il ne s’agit pas de banaliser ces symptômes.

Sources

  1. Risques cardiovasculaires chez les femmes. Fédération Française de Cardiologie
    https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-combats/le-risque-cardio-vasculaire-chez-les-femmes
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio