Hypotension orthostatique : baisse de tension

Le saviez-vous ?

Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

Qu'est-ce que l'hypotension orthostatique ?

L’hypotension orthostatique correspond à une diminution de la tension artérielle lors du passage de la position assise à la position debout. Cette baisse est consécutive à une anomalie du réflexe naturel d’adaptation de la tension artérielle. Iatrogène, elle est souvent secondaire à une surmédication ou à un mauvais contrôle d’un traitement antihypertenseur.

Les causes

L’hypotension orthostatique fait généralement suite à :

  • Des maladies affectant le système nerveux comme le diabète, le syndrome de Shy-Drager, le tabès dorsal ou la syringomyélie

  • La section chirurgicale de certains nerfs assurant le contrôle de la tension artérielle

  • La maladie endocrinienne telle que l’hypothyroïdie, le phéochromocytome ou la maladie d’Addison

  • L’alitement prolongé

  • La diminution du taux de potassium dans le sang

  • La diminution du volume de sang qui circule dans les vaisseaux

  • La prise de certains médicaments tels que les tricycliques, les neuroleptiques, les antidépresseurs, les antihypertenseurs, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion, les phénothiazines et les inhibiteurs calciques

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Les manifestations de la maladie

L’hypotension orthostatique se traduit par une brève perte de connaissance ou un malaise avec vertiges et troubles visuels. Chez les patients atteints du syndrome de Shy-Drager, elle se manifeste par une incontinence urinaire, des vertiges accompagnés d’une perte de connaissance, une impuissance et une diminution de la sudation.

Diagnostic

Le diagnostic de l’hypotension orthostatique passe par un test visant à mesurer la pression artérielle et le pouls, allongé ou au repos. Lors de l’examen, le médecin retient une baisse en dessous de 30 millimètres de mercure de la pression systolique ou une diminution de plus de 20 millimètres de mercure pour la pression artérielle diastolique.

Traitement

L’hypotension orthostatique n’est prise en charge que dans ses formes modérées, et intègre :

  • Un régime riche en sel

  • L’élévation de la tête du lit

  • Un traitement médicamenteux dans les formes d’origine neurogène par midodrine ou fludrocortisoneabsence, et ce, en l’absence de contre-indications

  • Le port de bas de contention atteignant la ceinture

  • Les conseils consistant à éviter la position allongée trop longtemps, à se lever lentement, etc.

  • Un changement de prescription en cas de médicaments mal tolérés

Complications

L’hypotension orthostatique, symptomatique ou non, tend à augmenter le risque de chute et de morbimortalité.

Prévention

Généralement, une bonne hygiène de vie alimentaire et une hydratation optimale suffisent pour prévenir la survenue d’une hypotension orthostatique. La prévention consiste également en une surélévation nocturne de la tête du lit et en la pratique d’une activité physique régulière.

Sources

  1. Risques cardiovasculaires chez les femmes. Fédération Française de Cardiologie
    https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-combats/le-risque-cardio-vasculaire-chez-les-femmes
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio