Tamponnade et péricardite constrictive

Le saviez-vous ?

Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

De quoi s'agit-il ?

La tamponnade et péricardite constrictive correspond à un tableau clinique qui se rapporte à la gêne au remplissage du ventricule droit. Ce schéma fait suite à l’épanchement péricardique abondant ou à l’inextensibilité du péricarde devenu fibreux.

Rappelons que le péricarde est formé d’un sac fibreux conique englobant le cœur et la racine des gros vaisseaux. En continuité avec une membrane séreuse, celui-ci recouvre la totalité du myocarde (quatre cavités). Entre ces deux feuillets se situe une cavité virtuelle qui contient 20 à 50 ml de liquide, c’est l’espace péricardique.

Dans le cas d’une péricardite aiguë, les feuillets péricardiques hébergent les remaniements inflammatoires avec afflux de polynucléaires neutrophiles et de lymphocytes, accompagnés d’un dépôt de fibrine et d’une sécrétion liquidienne par la séreuse. A noter que la péricardite peut être sèche, c’est-à-dire sans liquide mais avec une inflammation des feuillets.

Diagnostic

Le diagnostic clinique est basé sur les caractéristiques du syndrome douloureux thoracique et le frottement péricardique fugace. Les signes généraux se traduisent par leur inconstance, une fièvre à 38° à 38.5° fréquente, une altération de l’état général, des sueurs, des arthralgies, des myalgies ainsi qu’un syndrome grippal. Les signes fonctionnels se manifestent par une douleur thoracique, souvent brutale de prime abord, ressentie comme un point de côté ou des brûlures et surtout rythmée par la respiration. D’autre part, la dyspnée est souvent présente et le frottement péricardique peut être audible à l’auscultation. Quant à l’électrocardiogramme, il a pour objectif de retrouver les modifications liées à la repolarisation ventriculaire avec des signes concordants et labiles.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Traitement

La prise en charge de la tamponnade et péricardite constrictive consiste à lever la compression des cavités cardiaques. À cet effet, le cardiologue procède à un remplissage volémique suppléé par l’administration d’amines sympathomimétiques afin d’améliorer les conditions hémodynamiques pendant une courte période. Pratiquée par voie sous-xiphoïdienne, la ponction péricardique permet de faire régresser la symptomatologie. Pour évacuer le reste du liquide et injecter les médicaments, notamment les antibiotiques, les corticoïdes ou les antimitotiques, l’on introduit un cathéter par la technique de Seldinger. D’autre part, le drainage chirurgical peut être réalisé à travers 2 techniques :

  • la péricardectomie, par thoracotomie ou sternotomie, sous anesthésie générale

  • la péricardotomie sous-xiphoïdienne, sous anesthésie locale

Face à une évacuation incomplète par ponction, en présence d’un caillotage ou d’épanchements, le drainage est généralement recommandé. Des indications préférentielles sont gardées en cas d’anévrysme cardiaque rompu, de dissection aortique ou de rupture d’un anévrysme de l’aorte dans les tamponnades d’origine traumatique.

À noter que la ponction péricardique permet de soigner les ¾ des tamponnades, et que le drainage est suffisant dans le reste des cas. Toutefois, il est important de chercher minutieusement la cause de la tamponnade ou de la péricardite constrictive.

Pour prévenir les risques de récidives, une surveillance échocardiographique est souvent recommandée.

Sources

  1. Risques cardiovasculaires chez les femmes. Fédération Française de Cardiologie
    https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-combats/le-risque-cardio-vasculaire-chez-les-femmes
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio