Transposition des gros vaisseaux

Le saviez-vous ?

Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

Qu'est-ce que la transposition des gros vaisseaux ?

La transposition des gros vaisseaux (TGV) est une anomalie cardiaque présente dès la naissance. Elle se traduit par une position inversée des gros vaisseaux, notamment à leur sortie du cœur.

Il existe de nombreux types de transposition des gros vaisseaux entre autres la transposition isolée ou simple, la transposition liée à d’autres anomalies cardiaques ainsi que la transposition émanant d’autres malformations autres que cardiaques.

Étiologie

Aucune cause n’est retenue en ce qui concerne la TGV. Toutefois, certains facteurs semblent favoriser son apparition lors du développement de l’embryon. Par ailleurs, le risque est plus important lorsque la mère enceinte présente un diabète sucré ou a été en contact avec des substances chimiques telles que les antirongeurs ou les herbicides. L’anomalie génétique est également prise en compte.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Symptômes

Les signes de la maladie sont assez sévères et surviennent directement après la naissance. Ils diffèrent suivant le type de la transposition des gros vaisseaux : accompagnée d’une autre anomalie cardiaque ou non ou encore d’une anomalie autre que cardiaque.

Une TGV isolée apparait quelques heures après la naissance à travers une teinte bleutée de la peau ou cyanose.

Une TGV associée à d’autres anomalies cardiaques présente des manifestations variables. Elles sont plus légères en cas de maladie liée à une communication entre les cavités du cœur ou ventricules. Ainsi, il est possible que la cyanose soit uniquement décelée pendant les coliques de bébé. Le cœur et les poumons s’essoufflent au moindre effort, une difficulté traduite par une accélération des rythmes cardiaques et respiratoires.

Diagnostic

La sévérité et l’urgence de la maladie nécessitent un diagnostic précoce, notamment un bilan prénatal.

Sans diagnostic prénatal, le cas d’une TGV est annoncé chez un nourrisson à la peau bleutée et même en l’absence de troubles respiratoires ou cardiaques. Néanmoins, un test simple peut être réalisé, notamment une évaluation de la quantité d’oxygène dans le sang.

Le diagnostic est posé par une échocardiographie. Elle permet d’explorer la structure du cœur ainsi que ses éventuelles anomalies à travers des ultrasons.

Prise en charge

Les traitements existent et varient suivant le diagnostic obtenu pour chaque patient.

Outre les gestes de réanimation néonatale, deux traitements spécifiques sont également requis :

  • L’élargissement de la communication interauriculaire : réalisée dans les centres dédiés dans le traitement des cardiopathies, il fait intervenir l’échocardiographie pour mieux orienter l’opération ;

  • La prostaglandine E : pensée pour ré-ouvrir le canal artériel des nourrissons à la naissance en vue d’une meilleure oxygénation. Elle est administrée en perfusion intraveineuse avant le transfert de l’enfant dans un hôpital expert dans le traitement des cas avec cardiopathie.

Sources

  1. Risques cardiovasculaires chez les femmes. Fédération Française de Cardiologie
    https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-combats/le-risque-cardio-vasculaire-chez-les-femmes
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio