Diabète gestationnel : état d’intolérance au glucose pendant la grossesse

Concilio - Diabète gestationnel : état d’intolérance au glucose pendant la grossesse

Le saviez-vous ?

Dans la majorité des cas, le diabète gestationnel disparaît après la grossesse mais il peut aussi installer un diabète de type 2 quelques années plus tard.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

Le diabète gestationnel est une des complications possibles de la grossesse. Cette affection survient préférentiellement durant le deuxième trimestre de grossesse (24 à 28 semaines d’aménorrhées) lorsque le placenta commence à sécréter l’hormone lactogène placentaire (HLP) qui induit une insulinorésistance chez la mère.

Facteurs de risque

Les principaux facteurs de risque du diabète gestationnel sont :

  • les antécédents familiaux de diabète de type 2
  • les antécédents maternels de diabète gestationnel ou de macrosomie fœtale (>4kg)
  • un indice de masse corporel supérieur (IMC) à 25
  • l’origine ethnique (Afrique, Maghreb, Asie)

Néanmoins, le diabète gestationnel peut survenir chez des femmes ne présentant aucune de ces caractéristiques.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic

L’hyperglycémie liée au diabète gestationnel n’étant que modérée (intolérance au glucose), elle ne s’accompagne d’aucun signe clinique. Le diagnostic est donc biologique et fait partie de la surveillance systématique au cours du 2ème trimestre de la grossesse. Chez les femmes à risque, ce dépistage pourra être avancé, selon les équipes, au 1er trimestre de grossesse.

Complications

Si le diabète gestationnel n’est pas pris en charge il pourra conduire à la survenue de complications fœtales ou maternelles, la principale étant la macrosomie fœtale qui augmente le risque de césarienne au moment de l’accouchement. En aucun cas, un diabète gestationnel ne pourra entraîner de malformations fœtales.

754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.