Adénome de Conn : production excessive d’aldostérone

Concilio - Adénome de Conn : production excessive d’aldostérone

Le saviez-vous ?

Jusqu’à 80% des adultes connaissent un épisode de fatigue surrénale au cours de leur vie, et cette maladie reste pourtant l’une des plus sous-diagnostiquées.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

L’adénome de Conn est une tumeur, développée aux dépens des cellules de la face glomérulée de la cortico-surrénale, qui provoque une hypersécrétion d’aldostérone dans l’organisme. L’aldostérone est une hormone stéroïde responsable du maintien de l’équilibre sodium-potassium (elle permet aux reins de réabsorber le sodium et d’éliminer du potassium) et responsable de la régulation de la tension artérielle dans le corps.

Manifestations symptomatiques

Cette maladie survient généralement entre la trentaine et la cinquantaine et semble plus fréquente chez les femmes. Les deux principaux symptômes observés sont l’hypertension artérielle, plus ou moins sévère, associée à une hypokaliémie (diminution du potassium dans le sang).

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Examens complémentaires

Le diagnostic est d’abord biologique avec la mise en évidence d’une hypokaliémie associée à une augmentation de la perte urinaire de potassium (kaliurèse). La natrémie, le taux de sodium sanguin, est généralement normal ou élevé.

La mise en évidence d’une hypersécrétion d’aldostérone (associée à un effondrement de la rénine), nécessite la réalisation de dosages hormonaux spécialisés qui doivent être effectués dans des circonstances bien spécifiques. Une fois le diagnostic biologique confirmé, la mise en évidence de l’adénome de Conn se fera par la réalisation d’un scanner surrénalien injecté.

754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.