Kyste biliaire du foie ou kyste hépatique

Concilio - Kyste biliaire du foie ou kyste hépatique

Le saviez-vous ?

Dans la population générale 19,9% des personnes sont atteintes de maladies digestives chroniques. Cela correspond à plus de 2 millions de patients par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Définition

Pathologies très courantes, les kystes hépatiques simples ou kystes biliaires se rencontrent plus souvent chez les femmes. Ils sont recouverts d’un épithélium et forment un liquide séreux et clair. Dans la grande majorité des cas, cette maladie est unique et asymptomatique. Lorsque le kyste biliaire s’aggrave, le volume hépatique augmente engendrant ainsi une hépatomégalie. De plus, les organes, la veine cave et la veine porte sont comprimés. Il en résulte l’étirement de la paroi abdominale qui cause des douleurs. S’il continue de grossir, le kyste hépatique peut se compliquer d’une hémorragie intra-kystique, d’une infection ou d’une rupture. Si ces complications sont très rares, elles causent d’insupportables souffrances surtout dans l’hypochondre droit.

Diagnostics et causes

Les kystes hépatiques sont issus des canaux biliaires, mais ils n’engendrent pas d’insuffisance hépatocellulaire. L’échographie confirme la présence du kyste biliaire grâce à quatre critères précis : une forme ovale ou sphérique, le renforcement postérieur des échos, l’absence de structure interne et la netteté des bords. Lorsque le diagnostic ne décèle pas de calcification, de cloison ou de végétation endokystique, le kyste biliaire ne fait plus de doute. L’IRM permet au médecin d’observer une lésion hypo ou hyper intense, arrondie ou homogène en fonction de la pondération. Quant au scanner incluant une injection de produit contrastant, il montre le kyste comme une lésion arrondie, hypodense et limitée. En cas de complication du kyste biliaire ou d’hémorragie intrakystique, il faut effectuer une échographie ou une imagerie par résonance magnétique pour les confirmer.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les thérapies

Dans l’immense majorité des cas, le kyste biliaire est asymptomatique et ne nécessite aucun traitement, ni médical ni chirurgical.

L’échographie et l’IRM servent à confirmer le diagnostic et rechercher d’éventuelles rares complications. Pour apaiser la douleur, le médecin prescrira des antalgiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il peut également procéder par ponction évacuatrice associée à une sclérothérapie ou par embolisation percutanée du foie. Pour les patients qui ne peuvent pas être opérés, il faut opter pour une embolisation.

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.