Scanner ou technique d’imagerie médicale par tomodensimétrie

Concilio - Scanner ou technique d’imagerie médicale par tomodensimétrie

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Également appelé tomodensitomètre ou scannographie, le scanner sert à « balayer » la région à explorer de manière à effectuer des images en coupes fines de l’organisme. Il permet d’étudier la localisation, la gravité et l’étendue d’une lésion dans un organe ou un tissu. Cet examen est réalisé par un radiologue en pratique courante au sein d’un service hospitalier ou en médecine de ville.

Principe et fonctionnement

Technique d’imagerie médicale, le scanner consiste à combiner l’utilisation des rayons X à un système informatisé. Il est formé d’un anneau incluant un tube émetteur de rayons X et des capteurs numériques balayant la zone à étudier par rotation. Cette technique permet de mesurer l’absorption des rayons X par les tissus et à numériser les informations recueillies en vue de reproduire des images en 2D ou en 3D des diverses structures anatomiques. Un produit de contraste est parfois utilisé en vue d’améliorer la visibilité des tissus. Celui-ci est par exemple introduit par voie intraveineuse (produit de contraste iodé) ou par voie orale (opacification digestive).

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Avantages

Le scanner permet d’obtenir des informations précises sur les régions étudiées. Il est recommandé dans l’exploration de lésions non visibles à l’échographie ou sur des radiographies classiques. Cet examen est utilisé dans la prise en charge de différentes maladies et est utile dans l’exploration du cerveau, de la cage thoracique, de l’abdomen ou encore des os en vue de repérer d’éventuelles hémorragies, des tumeurs, des kystes, des infections ou des ganglions.

Les champs d’applications de cet examen irradiant est vaste et est aujourd’hui utilisé en pratique courante dans le cadre de recherche diagnostique et le suivi des pathologies digestives, cérébrales, thoraciques, articulaires, musculo-squelettiques, ORL, pelviennes…

Risques éventuels

Indolore et rapide, le scanner nécessite parfois un produit de contraste. Si pour certains patients cet examen est anxiogène, une prémédication légère suffit généralement à apaiser les patients, notamment les enfants. Il génère un risque d’irradiation, suite à l’exposition au rayon X. Il est à limiter au maximum en cas de grossesse afin de prévenir l’irradiation du fœtus. D’autre part, le produit de contraste peut provoquer des complications exceptionnelles. En effet, il peut survenir une fuite du produit dans les tissus voisins entraînant la formation d’un hématome, faisant appel à un traitement local. Il peut aussi provoquer une insuffisance rénale chez les sujets présentant des antécédents rénaux, ou diabétiques. Enfin il existe un risque d’allergie au produit de contraste iodé allant de simples plaques rouges à l’œdème de Quincke.

Précautions

Pour prévenir tout risque de complication, votre praticien vérifiera l’absence d’une allergie aux produits de contraste iodés. En effet, en cas d’antécédent d’allergie, un médicament anti-allergique est recommandé pour compléter l’injection du produit de contraste. D’autre part, il est important de vérifier l’absence d’insuffisance rénale, cardiaque ou de prise de metformine chez les patients diabétiques de type 2.

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.