Kyste hydatique : échinococcose hydatique

Concilio - Kyste hydatique : échinococcose hydatique

Le saviez-vous ?

Les maladies de l’appareil digestif concerne une personne sur cinq en France, et représentent le premier motif d’hospitalisation.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Généralités

Le kyste hydatique, également dénommé hydatydose ou échinococcose hydatique, est une infection parasitaire qui affecte le plus souvent le foie, et très rarement les poumons. C’est une maladie potentiellement mortelle contractée par l’ingestion accidentelle d’œufs parasitaires. L’homme peut ainsi être infecté en consommant de l’eau ou des végétaux contenant les parasites ou en caressant un chien parasité.

L’hydatydose affecte aussi bien les humains que les animaux sauvages et domestiques. L’homme est considéré comme un hôte intermédiaire, car bien qu’il puisse être contaminé, il n’est pas capable de transmettre l’infection. Une fois dans l’organisme, les œufs d’Echinococcus granulosus éclosent libérant ainsi des embryons qui se dissémineront par voie lymphatique ou sanguine dans l’organisme. Ils se fixeront dans différents organes tels que le foie, les poumons ou les reins. Ces kystes peuvent également être localisés au niveau des yeux, du cerveau, du pancréas, etc.

Symptômes

L’hydatydose se développe très lentement, voire sur plusieurs années. La maladie est souvent asymptomatique et n’est détectée qu’au stade de complication, lorsqu’une compression ou une rupture du kyste survient. Une radiologie, un scanner ou une échographie prescrits pour une autre pathologie permettent de diagnostiquer de manière fortuite un kyste hydatique.

Le kyste hydatique du foie de gros volume provoque généralement :

  • Une hépatomégalie (augmentation de volume du foie)
  • Des poussées d’urticaires
  • Des douleurs abdominales
  • Des ballonnements
  • Un ictère
  • Une constipation

Le kyste hydatique pulmonaire entraîne :

  • Une toux sèche
  • Des douleurs thoraciques
  • Une hydatidoptysie (rejet par la bouche du liquide contenu dans le kyste)
  • Une dyspnée
  • Une hémoptysie (expectoration de sang lors d’une quinte de toux).

Dans les formes les plus sévères, le kyste hydatique peut entraîner un choc anaphylactique ou une hyperéosinophilie (augmentation anormale du taux de certains globules blancs, les polynucléaires éosinphiles).

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitement et prévention

Différents traitements peuvent être envisagés pour guérir le kyste hydatique, seuls ou combinés :

  • L’intervention chirurgicale pour l’ablation du kyste, surtout pour les formes les plus compliquées
  • Le traitement antiparasitaire (albendazole ou praziquantel) prolongé
  • La ponction-aspiration-injection et réaspiration (PAIR) : cette technique consiste à aspirer le liquide hydatique, à injecter un scolicide, qui sera laissé en place une vingtaine de minutes avant d’être réaspiré.

Des mesures prophylactiques doivent être prises pour prévenir l’infection :

  • Traitement et suivi des animaux en cause (vermifugation)
  • Hygiène des mains, surtout après avoir caressé un chien, manipulé de la terre, etc.
  • Consommation de nourriture cuite.

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.