Echographie obstétricale, une étape importante de la grossesse

Concilio - Echographie obstétricale, une étape importante de la grossesse

Le saviez-vous ?

Plus de 20% des françaises âgées de 16 à 60 ans n’ont pas profité d’un suivi gynécologique depuis au moins deux ans.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Généralité

L’échographie obstétricale est un examen permettant de suivre le développement du fœtus, du placenta et du cordon ombilical. Réalisée par ultrason, elle aide également à repérer les possibles malformations du bébé. L’échographie obstétricale permet de dater exactement la grossesse, de déterminer le nombre de fœtus, de mesurer la taille de ses membres et de déterminer sa croissance. Elle permet également de vérifier le développement du fœtus. Trois échographies sont réalisées au court de la grossesse : une à chaque trimestre.

Déroulement

L’échographie obstétricale est généralement réalisée par un gynécologue-obstétricien. Une fois que la patiente est prête et qu’elle est passée aux toilettes, elle est allongée sur une table d’examen. Le médecin étale un gel sur le ventre de la patiente qui permettra de transmettre plus facilement les ultrasons et de voir le fœtus. Il déplace la sonde pour avoir une meilleure visibilité de l’intérieur de l’utérus. Pour avoir plus de visibilité, le praticien peut procéder par voie endo-vaginale en insérant la sonde dans le vagin. L’échographie obstétricale dure en moyenne 30 minutes. À l’issue de cet examen, le gynécologue obstétricien peut faire un premier commentaire. Il vous remettra un compte rendu écrit à remettre à votre médecin.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Utilités

L’échographie du premier trimestre sert à confirmer la grossesse et à déterminer le nombre de fœtus (cas de grossesse multiple). Elle permet également de déterminer la vitalité du fœtus ainsi que la date prévue de l’accouchement. C’est durant cet examen que l’on mesure la clarté nucale, qui sert à calculer le risque combiné de trisomie 21.

Lors de l’échographie obstétricale du deuxième trimestre, le gynécologue contrôle le déroulement de la grossesse en vérifiant la croissance et la vitalité du fœtus. Durant cet examen, le sexe du bébé est déterminé et il est possible de dépister les possibles malformations congénitales.

L’échographie du troisième trimestre se fait lors de la 32e semaine d’aménorrhée. Elle sert à localiser le placenta, à contrôler la quantité de liquide amniotique et à suivre le développement du bébé. Grâce à elle, le gynécologue pourra suivre la croissance du fœtus et sa vitalité. Ce dernier examen permet également de détecter de possibles malformations tardives.

Préparation

Une échographie obstétricale est tout à fait indolore. La patiente ne ressent qu’un léger inconfort provoqué par le froid du gel. Aucune préparation n’est nécessaire pour les trois examens. Il est cependant préférable de ne pas mettre de crème ou huile sur le ventre 48h avant car cela diminue la visibilité. La patiente n’a pas à jeûner pour une échographie. Il lui est d’ailleurs conseillé de boire et de manger normalement.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.