ICSI : une technique efficace de procréation médicalement assistée

Concilio - ICSI : une technique efficace de procréation médicalement assistée

Le saviez-vous ?

Plus de 20% des françaises âgées de 16 à 60 ans n’ont pas profité d’un suivi gynécologique depuis au moins deux ans.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Présentation

L’ICSI (Intra Cytoplasmic Sperm Injection) ou micro-injection intracytoplasmique de spermatozoïde est une technique de fécondation assistée découverte en 1992. Alors que des chercheurs tentaient d’évaluer les conséquences de la mise en contact directe de spermatozoïdes avec la membrane d’un ovocyte, un praticien fait involontairement pénétrer un spermatozoïde dans le cytoplasme d’un ovule. Un bébé est né de cette manipulation accidentelle. L’ICSI est également appelée FIV avec manipulation. Cette technique consiste à injecter un seul spermatozoïde dans un ovocyte. Présentant un fort taux de réussite, ce procédé est aujourd’hui le plus employé en fécondation in vitro. L’ICSI est arrivée en France en 1994. Dès lors, elle a permis la naissance de plusieurs milliers de bébés.

Intérêt et déroulement

Pour féconder l’ovocyte, le spermatozoïde doit se fixer sur la zone pellucide. Pour que cette fécondation soit possible, les spermatozoïdes doivent être mobiles, en nombre suffisant et avoir une morphologie normale. Dans certains cas, ces conditions ne sont pas remplies si bien que les spermatozoïdes ne peuvent pas féconder spontanément l’ovocyte. Grâce à l’ICSI, il est possible d’injecter directement un spermatozoïde dans l’ovocyte à l’aide d’une micro-pipette. Permettant au manipulateur de choisir le spermatozoïde à injecter, cette intervention augmente considérablement les chances d’obtenir un ovocyte fécondé. Elle s’effectue au sein d’un laboratoire. Le traitement de stimulation ovarienne et la ponction des ovocytes reprennent les techniques d’une FIV classique, de même que le transfert et la congélation des embryons.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Indications

L’ICSI est recommandée en première intention dans les situations d’infécondités masculines sévères, notamment dans le cas :

D’un manque ou d’une quasi-absence de spermatozoïdes

D’un important nombre de spermatozoïdes anormaux.

Par ailleurs, l’ICSI est conseillée aux couples chez lesquels la FIV classique est impossible ou ne présente que de faibles chances de réussite. Elle peut aussi être envisagée lorsque plusieurs tentatives de procréation médicalement assistée ont échoué.

Avantages

L’ICSI permet essentiellement de pallier les diverses anomalies empêchant les spermatozoïdes de féconder :

  • Anomalie du sperme (petit nombre de spermatozoïdes normaux, spermatozoïdes trop peu mobiles, etc.)
  • Obstacle au niveau des canaux des voies génitales masculines, empêchant l’émission de spermatozoïdes dans le sperme
  • Trouble immunitaire (allergie au sperme chez la femme, présence d’anticorps anti-spermatozoïdes chez l’un des deux partenaires, etc.)
  • Infection

Par ailleurs, une étude américaine a démontré dans la revue The Lancet que les bébés nés d’une ICSI se développent normalement.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.