Spermogramme : bilan de fertilité chez l’homme

Infertilité - Stérilite - Concilio l'accompagnement santé

Le saviez-vous ?

Le spermogramme est le meilleur examen pour déterminer de façon efficace s’il y a lieu de craindre une infertilité chez un homme.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Généralités

Au cours du phénomène de fécondation, un seul spermatozoïde, parmi des millions contenus dans le sperme, réussira à féconder l’ovule. Ce spermatozoïde, encore appelé gamète mal, apportera les gènes paternels qui, fusionnés aux génomes de l’ovule, vont donner naissance à un nouvel individu génétiquement unique.

Définition

Le spermogramme est réalisé au cours du bilan d’une infertilité. Cet examen déterminera si les spermatozoïdes produits par un individu sont aptes à féconder un ovule. Plusieurs paramètres dont la qualité et la quantité du sperme sont pris en compte et analysés.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Indications

Le spermogramme est systématique au cours du bilan prénuptial. Il déterminera la faculté du conjoint à féconder sa partenaire. Notons que le phénomène de fécondation dépend à la fois de l’homme et de la femme. Un échec de la fécondation peut donc être le résultat d’une infertilité ou d’une hypofécondité d’un côté comme de l’autre.

Techniques et paramètres

Le spermogramme est réalisé à partir du sperme recueilli chez l’homme. Le recueil du sperme demande certaines conditions comme : l’abstinence sexuelle dans les 2 à 3 jours précédents la collecte, le lavage des mains et de la verge avant recueil ou encore le recueil de la totalité de l’éjaculat dans un flacon préalablement chauffé dans les mains.Les différents paramètres analysés permettront d’identifier les anomalies à l’origine de l’infertilité masculine. Les études porteront d’abord sur l’aspect macroscopique du sperme, à savoir :

  • Le volume, compris entre 2 à 6ml
  • Le pH, compris entre 7.2 et 7.8
  • La viscosité (le sperme normal n’étant ni trop visqueux ni trop liquide)

Les paramètres microscopiques seront ensuite étudiés, il s’agit plus spécifiquement du spermocytogramme qui va étudier le pourcentage de spermatozoïde de morphologie normale dans un volume de sperme donné. Cette observation se fait sur lame pour une observation au microscope après fixation et coloration par un réactif. Les critères de normalité d’un sperme seront ainsi fonction de :

  • La numération des spermatozoïdes (nombre par ml de sperme)
  • La mobilité des spermatozoïdes
  • La vitalité des spermatozoïdes
  • La morphologie des spermatozoïdes

Résultats

Il est à savoir que seule l’azoospermie (absence totale de spermatozoïde dans le sperme) constitue un véritable diagnostic d’infertilité. Une anomalie qualitative (tératospermie, necrospermie, asthénospermie) ou quantitative (hypospermie, oligospermie, polyrspermie) sera surtout responsable d’infécondité qui peut parfois être réversible après un traitement chirurgical ou médical (surtout hormonal). Pour les cas où aucun traitement n’est satisfaisant, une alternative est envisageable grâce aux progrès en matière de techniques médicales. Il s’agit de l’aide médicale à la procréation.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.