Commotion cérébrale

Le saviez-vous ?

En France au 1er janvier 2016, on dénombrait en moyenne 3 neurologues pour 100 000 habitants.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Qu'est-ce que la commotion cérébrale ?

Suite à un choc sur la tête, le cerveau heurte les parois de la boîte crânienne et subit une déformation ou une compression. Ce changement de structure, non apparent, entraîne une détérioration transitoire des fonctions cérébrales. Le traumatisme crânien peut également découler d’un secouement vigoureux. Le port d’un casque est donc vivement encouragé lors des sports intenses.

Signes et symptômes

Le traumatisme crânien se manifeste généralement par une perte de conscience de quelques minutes, associée à des céphalées. Confus, le sujet peut présenter des troubles de la mémoire, parfois accompagnés de nausées et de vomissements.

Lorsque la commotion cérébrale résulte de blessures sportives, ces mesures d’urgence doivent être prises immédiatement :

  • Arrêt immédiat de l’activité en cours

  • Cataplasme de glace au niveau de la zone atteinte

  • Mettre le sujet sur le dos

Les signes suivants sont également à prendre en compte :

  • Regard vide, yeux vitreux

  • Lenteur à répondre à des questions ou à suivre les consignes

  • Diminution des aptitudes de jeu (chez les enfants)

  • Amnésie

  • Distraction et manque de concentration

  • Empâtement de la parole

  • Émotions étranges ou inappropriées

  • Somnolence

  • Bourdonnement dans les oreilles

  • Vision double ou floue

  • Manque de coordination et d’équilibre

  • Fatigue, vertige et confusion

  • Dépression

  • Irritabilité

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Prise en charge de la commotion cérébrale

En cas de perte de conscience prolongée, le sujet doit être amené d’urgence à l’hôpital le plus proche. En tous les cas l’observation médicale est conseillé.

À la suite d’une commotion cérébrale, le médecin recommande généralement une période de repos suffisante pour permettre au cerveau de récupérer. Si la commotion cérébrale guérit souvent sans incident, elle porte en elle l’éventualité de dommages majeurs, identifiés suite à un examen médical. Son diagnostic peut s’étaler sur plusieurs jours à travers des tests :

  • Le tomodensitogramme visant à capter une image des tissus mous, de l’ossature et des vaisseaux sanguins

  • L’imagerie par résonance magnétique pour avoir une image du cerveau

Des antalgiques sont également prescrits pour soulager les maux de tête.

Dans de rares cas, des symptômes sous forme de fatigue, vertige, troubles visuels, hypersensibilité au bruit et troubles de la concentration persistent pendant plusieurs semaines. Néanmoins, la commotion cérébrale ne laisse pas de séquelles. Cependant, des troubles de l’état général, des céphalées persistantes et une diminution des performances ou une humeur dépressive peuvent révéler un syndrome post-traumatique chronique

Sources

1. « Atlas de la démographie médicale en France – Situation au 1er janvier 2016 », Conseil national de l’Ordre des Médecins, Dr Patrick BOUET, Président Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS, Géographe de la santé (atlas accessible en ligne).

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1736 neurologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.