Blépharite : inflammation des paupières

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue. (1)

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Qu’est-ce que la blépharite ?

La blépharite correspond à une inflammation du bord de la paupière, caractérisée par une rougeur, une irritation, des démangeaisons ainsi que la formation de pellicules sur les cils. Secondaire à une atteinte bactérienne ou allergénique, elle peut également survenir à la suite d’une acné rosacée.

Les étiologies

Selon leur localisation, l’on distingue différents types de blépharite :

  • Les blépharites postérieures

Les blépharites postérieures peuvent être consécutives au dysfonctionnement des glandes de Meibomius ou à une inflammation pure telle qu’une atopie, les pathologies fibrosantes conjonctivales, le syndrome de Gougerot-Sjögren, etc.

  • Les blépharites antérieures

Les blépharites antérieures sont souvent causées par des allergies immédiates comme l’urticaire ou retardées telles que l’eczéma, des pathologies auto-immunes de type psoriasis, des infections bactériennes ou virales ainsi que par un vieillissement palpébral pathologique.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Les manifestations de la maladie

Si la blépharite n’affecte généralement pas la vue, elle peut néanmoins conduire à la formation d’œdèmes de la paupière, voire une déformation ou une ulcération du bord de la paupière. Dans le cas où celle-ci devient chronique, cette pathologie entraîne des rougeurs, et parfois des démangeaisons ainsi que des squames. Ces symptômes sont souvent accompagnés de sècheresse oculaire et d’œil collé, notamment au réveil.

Le diagnostic

Le diagnostic est clinique et se base sur l’étude des paupières, de la morphologie des glandes ainsi que de la sécrétion des glandes de Meïbomus. Le bilan n’est pas nécessaire sauf si l’affection touche un seul œil et s’accompagne de suspicion d’infection par le virus de l’herpès. En cas de doute sur l’origine de la blépharite, des prélèvements sont effectués en vue d’une analyse.

Les traitements

Le traitement de la blépharite consiste à prendre en charge la cause, c’est-à-dire à traiter les germes retrouvés. Dans le cas de staphylocoques, des antibiotiques sont prescrits. S’il s’agit du virus de l’herpès, le médecin préconise des antiviraux, et des antihistaminiques pour un terrain allergique. Les soins de paupières sont la pierre angulaire du traitement, consistant en des massages des paupières. D’autre part, une crème anti-inflammatoire est parfois utile pour déboucher les glandes et permettre une bonne évacuation. Une petite chirurgie peut devenir nécessaire lorsqu’un chalazion devient trop enkysté dans la paupière. En effet, celui-ci peut constituer une gêne chez certains patients. À noter que ces mesures curatives doivent être suppléées par des règles d’hygiène quotidiennes.

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.