Cécité : l'absence complète de vision

Concilio - Cécité : l'absence complète de vision

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Description

La cécité constitue une absence complète de vision d’un ou des deux yeux, perte non prise en charge par des lunettes ou des lentilles de contact. Selon les manifestations de l’affection, l’on peut distinguer deux types de cécité :

  • La cécité dite partielle caractérisée par une acuité visuelle très réduite

  • La cécité totale, dans le cas où le sujet ne peut rien voir

Les causes

La cécité peut apparaître de manière progressive ou brutale. En effet, celle-ci peut faire suite à une dégénérescence maculaire en raison de l’âge, à un trouble circulatoire au niveau des vaisseaux rétiniens, à un décollement de la rétine ou à une hypertension, ayant pour conséquence une baisse de la perception lumineuse. Lorsque la perte de vision survient de façon brutale, elle peut résulter d’un traumatisme ainsi que d’un arrêt circulatoire des vaisseaux de l’œil ou d’un accident vasculaire cérébral. Par ailleurs, la cécité peut être secondaire à la destruction d’une partie de l’œil, à une maladie associée, entre autres le diabète, la rubéole ou la sclérose en plaques, ou à la destruction des zones visuelles du cerveau.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


La prévalence

La cécité dite des rivières affecte plus de 3 millions de personnes en Arabie, Amérique Latine, Afrique occidentale et équatoriale, avec pas moins de 50% de la population dans certaines régions. En France, la perte de la vision concerne environ 1 personne sur 1000.

La xérophtalmie, cause fréquente de cécité chez les sujets en bas âge, est courante dès la naissance. Elle fait suite à une carence en vitamine A.

Qu’est-ce que la cécité corticale ?

On parle de cécité corticale lorsque les yeux restent parfaitement fonctionnels et les réflexes responsables de la rétraction ou de la dilatation de la pupille intacts, mais le sujet ne perçoit aucune information visuelle. Ce phénomène survient lorsque les aires visuelles du cerveau sont altérées, phénomène entravant le décodage des signaux parvenus. Il peut résulter de plusieurs situations, comme d’un accident vasculaire cérébral, d’un traumatisme crânien, d’hydrocéphalie (pathologie rare traduite par l’accumulation de liquide céphalo-rachidien) ou lors d’infections, notamment la méningite ou l’encéphalite.

Les traitements

Si la prise en charge ne permet pas de remédier à la perte de la vision, elle tend néanmoins à faciliter le quotidien des patients. À ce titre, des appuis et conseils sont recommandés dans le but d’offrir une certaine autonomie aux personnes atteintes. Il s’agit de petites habitudes à adopter chez soi telles que :

  • Utiliser des contrôles en braille ou en gros caractère

  • Utiliser un téléphone intégrant un maximum d’informations et mémoriser le clavier

  • Utiliser de petits points en relief, élastiques, velcro ou un ruban de couleur en vue de déterminer les éléments difficiles à lire, etc.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.