Champ visuel

Concilio - Champ visuel

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Qu’est-ce que le champ visuel ?

Le champ visuel correspond à la portion de l’espace visible par un œil autour du point qu’il fixe. Par ailleurs, l’examen du champ visuel permet de cartographier cette zone, notamment lorsque l’œil fixe un point immobile localisé droit devant lui.

Principe de l’examen du champ visuel

L’examen du champ visuel évalue la capacité à voir sur l’intégralité du champ visuel. Il se révèle efficace dans le diagnostic et le suivi du glaucome. Celui-ci consiste à cacher un œil, tandis que l’autre fixe un point lumineux au centre d’une coupole blanche éclairée. Par ailleurs, des points de luminosité variable sont placés à différents endroits de la coupole. Lorsque le sujet perçoit le point sur le côté, il presse un bouton dédié. Ainsi, l’appareil cherche à mesurer pour chaque point la luminosité la plus faible pouvant être perçue par le patient.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les résultats de l’examen du champ visuel

Le résultat est exposé sous forme de plusieurs cartes, dont chacune est montrée sous forme chiffrée, et à côté, présentée en carrées plus ou moins foncées :

  • La première démontre en chaque point du champ visuel testé des nombres. Ils représentent le degré d’atténuation de la luminance permettant au sujet de percevoir dans la majorité des cas. La plupart des patients interrogés perçoivent des points de luminance faible, ce qui révèle une sensibilité élevée à un point du champ visuel.

  • Par ailleurs, les mêmes données sont exposées sous forme de carrés plus ou moins foncés : plus clairs lorsqu’une luminance faible est percevable par le sujet, et noirs dans le cas où même une luminance forte n’est pas perçue.

  • Enfin, une autre carte sert à comparer les données à celles recueillies pour une autre population saine du même âge. La proportion de sujets normaux ayant une sensibilité identique est représentée sous forme de carrés clairs ou foncés. Un carré très foncé révèle une faible proportion de sujets normaux à sensibilité faible.

  • Une dernière carte vise à filtrer les difficultés de perception associées à la cataracte.

  • En cas de zone non percue, on parle d’amputation du champ visuel.

Recommandations à l’examen

  • Le patient doit être installé confortablement et demeurer immobile pendant environ 6mn.

  • Durant la séance, celui-ci doit fixer le point lumineux du centre sans faire attention aux points survenant sur le côté.

  • Comme les lumières sont d’intensité variable, il est rare de ne pas pouvoir répondre correctement.

  • Évitez de trop cligner pour ne pas faire manquer une réponse. Cligner normalement est l’idéal.

  • Si vous ressentez une fatigue ou une gêne, maintenez le bouton pour arrêter la machine. Dans le cas où la gêne persiste, demandez une courte pause.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.