Conjonctivite : inflammation de la conjonctive

Concilio - Conjonctivite : inflammation de la conjonctive

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Qu’est-ce que la conjonctivite ?

La conjonctivite se définit par une inflammation de la conjonctive, fine membrane transparente de cellules tapissant la surface de l’œil. Trouble oculaire fréquent, elle peut prendre deux formes : la conjonctivite infectieuse et la conjonctivite allergique.

Les symptômes de la conjonctivite

Dans la majorité des cas, la conjonctivite se manifeste par une rougeur de l’œil, des sécrétions et la vision est généralement non atteinte. Des signes peuvent être vu par l’ophtalmologiste permettant de déterminer la cause.

  • La conjonctivite bactérienne

Ce type de conjonctivite affecte un seul œil, et le patient semble avoir du sable dans l’œil. Au réveil, ses paupières sont collées par une sécrétion de pus.

  • La conjonctivite d’irritation

La conjonctivite d’irritation résulte généralement du contact de l’œil avec un produit irritant, tel que les collyres, les produits d’entretien des lentilles de contact ou encore le shampoing. Elle se traduit par des démangeaisons, des rougeurs, mais exclut les sécrétions purulentes.

La conjonctivite virale reprend les mêmes signes que précédemment, suppléés par un écoulement clair.

  • La conjonctivite allergique

En cas de conjonctivite allergique, les deux yeux sont affectés, et subissent un gonflement, une démangeaison et des larmoiements. La prise en charge consiste souvent à extraire le facteur responsable, pouvant être des pollens de graminées, d’herbacées ou d’arbres.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Le diagnostic

Le diagnostic de la conjonctivite repose sur un bilan ophtalmologique visant à apprécier la gravité des lésions. Celui-ci confirme la nécessité de la prescription d’un collyre ou non.

Les traitements

La plupart du temps, la conjonctivite ne fait l’objet d’aucune prise en charge en dehors de lavage oculaire. Toutefois, en cas de surinfection bactérienne des antibiotiques sont parfois prescrits mais non systématiques. La conjonctivite allergique chronique est la plupart du temps remédiée par des gouttes oculaires à base d’antihistaminique.

La prévention

Quelques règles d’hygiène permettent d’empêcher la survenue de la conjonctivite. Elles consistent à éviter tout contact avec une personne atteinte, à toujours bien nettoyer les mains avant de mettre ou de retirer ses lentilles. D’autre part, il convient de changer de serviette et de gant de toilette régulièrement, et ceux-ci doivent rester individuels. Reprendre les mêmes habitudes pour les draps et les taies d’oreiller. Dans tous les cas, le frottement des yeux est à éviter absolument.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.