Drusen du nerf optique

Concilio - Drusen du nerf optique

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Qu'est-ce que le drusen du nerf optique ?

Le drusen du nerf optique correspond aux dépôts anormaux de matériel protéinique localisé au niveau de la papille optique, partie antérieure du nerf optique. Si son origine reste inconnue, les chercheurs supposent une anomalie du flux de matériel dans les cellules du nerf optique. Généralement invisible, cette pathologie est décelée par hasard chez les enfants et les adultes. Lent et progressif, le drusen du nerf optique est dans la plupart des cas observé à partir de 12 ans. En évoluant, les drusens du nerf optique tendent à se calcifier et à acquérir une certaine proéminence.

Les symptômes

Les drusen du nerf optique sont souvent découverts lors d’un examen oculaire de routine, phase au cours de laquelle les sujets ne présentent aucun signe extérieur ni douleur apparente. Si des plaintes peuvent émaner de certains patients, il s’agit d’un bref obscurcissement transitoire de la vision, de quelques secondes notamment.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Le diagnostic

Réalisé avec un ophtalmoscope, le diagnostic consiste en un fond d’œil et vise à confirmer la présence de drusen du nerf optique, souvent enfoui dans une substance de la papille optique ou à la surface de la papille. Dans le cas d’une affection dite superficielle, les drusen s’apparentent à des corps jaunâtres et brillants. Enfouis profondément, ceux-ci deviennent plus difficiles à localiser et font intervenir un appareil à ultrasons ou infrarouges. Pour les drusens calcifiés, une tomographie peut devenir nécessaire.

Le pronostic

Si la plupart des sujets entretiennent une vision centrale normale, certains cas présentent une perte du champ visuel périphérique ou central. À cet effet, il convient d’évaluer régulièrement cette zone lors d’examen du champ visuel. À noter que les patients avec drusen du nerf optique sont plus susceptibles de développer la neuropathie ischémique antérieure, l’occlusion de veine centrale de la rétine ou encore l’occlusion de branche veineuse rétinienne.

La prise en charge

Si aucun traitement n’est envisageable à ce jour, la surveillance des champs visuels se révèle bénéfique en vue de repérer une éventuelle altération du déficit du champ visuel. Dans de rares cas, l’on observe des vaisseaux anormaux ou membrane néovasculaire choroïdienne situés à proximité de la papille optique. L’atteinte de cette membrane, notamment en cas de saignement, est susceptible d’induire une perte visuelle soudaine. Toutefois, un dépistage précoce permet de prévenir les complications sévères d’une hémorragie.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.