La mononucléose infectieuse : une maladie virale et contagieuse

Les causes de la mononucléose

La mononucléose est surnommée « maladie du baiser » ou encore « maladie des amoureux » simplement parce qu’elle se transmets par la salive et le plus souvent durant l’adolescence.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

La mononucléose : une maladie bénigne ?

La mononucléose infectieuse ou « maladie du baiser » est une maladie virale et contagieuse caractérisée par l’augmentation des lymphocytes dans le sang. Elle se transmet principalement par la salive lors de contacts rapprochés. Bénigne dans la majorité des cas, cette maladie ne survient qu’une seule fois au cours de la vie d’un individu.

Causes et évolution de la mononucléose infectueuse

Le virus Epstein-Barr en cause

La mononucléose infectieuse est provoquée par le virus d’Epstein-Barr (EBV), virus très fréquemment retrouvé dans la population. Cet agent pathogène appartient à la même famille que le virus de l’herpès.

Déroulement et durée de la mononucléose

La mononucléose infectieuse survient lors du premier contact avec le virus. On parle de primo-infection. La période d’incubation dure généralement 4 à 6 semaines. La plupart du temps, la maladie disparait spontanément en moins de 4 semaines après sa déclaration. La période de contagion pour sa part est relativement longue, pouvant aller jusqu’à 20 mois après la guérison.

La mononucléose chez les adultes ?

La majorité des adultes a été exposée au virus dans l’enfance et est par conséquent protégée.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Symptômes et complications possibles de la mononucléose

Voici les principaux symptômes de la mononucléose infectieuse :

  • importante fatigue, qui peut durer plusieurs mois ;
  • fièvre ;
  • maux de gorge lymphadénopathie (inflammation des ganglions dans la région du cou) ;
  • augmentation du volume de la rate (qui peut être palpable)

Diagnostic et traitement de la mononucléose

Comment savoir si l’on a la mononucléose ?

Le diagnostic de la mononucléose infectieuse requiert un prélèvement de sécrétions dans la gorge afin d’écarter une éventuelle angine d’origine bactérienne. Des tests sanguins doivent également être réalisés pour mettre en évidence la présence d’anticorps anti-Epstein-Barr, en particulier lorsque les symptômes ne sont pas très nets.

Quel traitement pour se soigner rapidement ?

Le traitement de la mononucléose infectieuse est symptomatique, reposant sur l’hydratation, des antalgiques et antipyrétiques.

Le repos est essentiel, et les activités sportives doivent être arrêtées car dans de rares cas une fracture de rate peut faire suite à un traumatisme.

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.