Cytoponction : ponction à l'aiguille fine

Concilio - Cytoponction : ponction à l'aiguille fine

Le saviez-vous ?

La thyroïde est une petite glande d’environ 6 cm, qui a la forme d’un papillon. Plus de 6 millions de français sont concernés par une anomalie de la thyroïde.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans votre problématiques de santé.

La ponction à l’aiguille fine

La ponction à l’aiguille fine ou cytoponction se pratique avec une aiguille très fine. Quasiment indolore, elle se déroule sans anesthésie générale et dure un peu moins d’un quart d’heure. Très utilisée dans les pathologies de la thyroïde, elle consiste à prélever des cellules et du liquide contenu dans un kyste afin de les analyser. La ponction à l’aiguille fine peut être utilisée sur une masse palpée ou sur un ganglion palpé de plus d’un centimètre de diamètre.

Le déroulement d’une ponction à l’aiguille fine

La ponction à l’aiguille fine est demandée pour faire le bilan étiologique d’une masse, d’un kyste, d’une adénopathie. Elle ne permet pas le diagnostic définitif de cancer, qui est posé sur un examen histologique après une biopsie, mais permet de mettre en évidence des cellules anormales ou tumorales. La cytoponction n’a de valeur que si elle est positive. C’est un examen dit « opérateur-dépendant » qui demande une grande expérience de l’opérateur.

Réalisée au cours d’une consultation dédiée, après préparation du patient, dans un environnement serein, la ponction se déroule ainsi :

  • Le patient reste en position allongée, de façon à bien exposer la zone de ponction.
  • La partie où sera insérée l’aiguille est soigneusement désinfectée par un infirmier.
  • Le médecin peut appliquer une anesthésie locale ou non.
  • L’intervention peut être réalisée sous contrôle échographique selon les opérateurs et le type de lésion.
  • Le médecin insère l’aiguille dans la peau et aspire ensuite le liquide du kyste très lentement, par des petits mouvements de va et vient.
  • Le médecin peut être obligé de faire plusieurs ponctions à l’aiguille fine pour poser un diagnostic. Dans ce cas, il insère une nouvelle aiguille à chaque fois.
  • Le médecin place un bandage sur la région piquée avec l’aiguille.
  • Le liquide ou les cellules prélevées sont envoyées en laboratoire pour être analysées.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Effets secondaires et résultats

La ponction à l’aiguille fine est un geste simple, qui se complique rarement. Le principal événement indésirable est la survenue d’un hématome ou d’une ecchymose au point de ponction.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.