Boiterie de l'enfant : un trouble de la marche

Concilio - Boiterie de l'enfant : un trouble de la marche

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Définition

La boiterie de l’enfant est généralement la résultante d’une maladie douloureuse, dont la hanche est la principale concernée. Sa sévérité est fonction des pathologies, pouvant être par exemple une infection ou une tumeur. À cet effet, seuls les examens radiologiques et biologiques permettent d’affiner le diagnostic.

Les causes

La boiterie de l’enfant est secondaire à plusieurs facteurs, dont la liste non exhaustive inclut :

  • L’arthrite septique

  • Ostéochondrite primitive de hanche

  • Les tumeurs osseuses

  • L’épiphysiolyse de la hanche

  • Les traumatismes

Parmi les causes rares, l’on retrouve :

  • Apophysites

  • Ostéochondrite dissequante

  • La myopathie

  • L’hémophilie

  • La synovite villo-nodulaire

  • Le chondromatose synovial

  • Le fibrome envahissant

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes

Les manifestations de la boiterie incluent :

  • La douleur : variable selon les patients

  • La fièvre : dissimule souvent une infection

  • L’amyotrophie révèle l’organicité et l’ancienneté de la boiterie

Le diagnostic

Le diagnostic de la boiterie repose sur divers examens intégrant :

  • L’examen de la marche

L’examen de la marche permet de confirmer la boiterie, entre autres le type et le côté. Le spécialiste recherche la limitation de la mobilité rachidienne ainsi que la diminution du balancement des membres supérieurs.

  • L’examen statique debout

Cet examen cherche à déterminer un morphotype particulier des membres inférieurs. Il permet d’évaluer l’équilibre du bassin en se tenant derrière l’enfant.

  • L’examen général

L’examen général est simple et précise une éventuelle perte de poids.

  • L’examen en décubitus

L’examen décubistus a pour objectif de déceler un signe permettant de se concentrer sur une région anatomique.

  • L’examen neurologique

L’examen neurologique est basé sur la recherche d’un déficit musculaire, d’une exagération d’un réflexe ostéotendineux, plantaire ou cutané abdominal. Par ailleurs, la présence d’une hypertonie spastique est vérifiée.

La prise en charge

En présence de raideur de hanche invalidante, une des possibilité est la mise en traction du membre inférieur concerné. Elle engendre un relâchement musculaire ainsi qu’une résorption rapide de l’épanchement, et par conséquent, un amendement rapide de la symptomatologie. Par ailleurs, le patient est traité sous antalgique. Une ponction de la hanche peut dans certains cas être recommandée.

En cas de suspicion d’une arthrite septique, la décompression de la cavité articulaire permet de réduire la durée de traction en vue d’assouplir la hanche. En cas de diagnostic d’arthrite septique, il sera réalisé une antibiothérapie. En présence de raideur moindre et de boiterie peu douloureuse, la traction n’est plus nécessaire. Les consignes de repos sont néanmoins strictes et durent 5 à 7 jours, accompagnées d’une prescription d’antalgiques.

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.